Skip to content
560 000 personnes pourraient voir leur code désactivé ce samedi

 | Mises à jour de dernière minute

Nouvelles d’aujourd’hui Actualités Yahoo

A partir de samedi, avoir reçu sa dose de rappel à temps devient obligatoire pour conserver son carnet de santé.

Attention aux mauvaises surprises. A partir de ce samedi 15 janvier, les Français majeurs qui n’auront pas reçu à temps leur dose de rappel de vaccin anti-Covid verront leur pass sanitaire désactivé. Selon les dernières données fournies par la Direction générale de la santé (DGS), 560 000 personnes sont susceptibles d’être concernées.

En effet, comme le précise la DGS, en date du 13 janvier, «15,3 millions de personnes ont déjà reçu leur dose de rappel sur les 15,9 millions de personnes éligibles« . Pour rappel, le délai pour recevoir votre dose de rappel est fixé à sept mois. Il peut être administré trois mois après la dernière injection d’un vaccin à double dose (Pfizer, Moderna, AstraZeneca). Cette obligation est déjà en vigueur. pour les personnes âgées de 65 ans et plus depuis le 15 décembre.

Pour les centaines de milliers de personnes récemment infectées par le Covid-19, elles peuvent disposer d’un certificat de guérison les dispensant temporairement d’une dose de rappel. Il est valable six mois après contamination. Mais, pour conserver le laissez-passer sanitaire par la suite, une injection de rappel reste nécessaire entre trois et sept mois après l’infection.

Ce délai de sept mois sera réduit à quatre mois à compter du 15 février. Ce qui entraînera probablement une nouvelle vague de désactivations.


Meilleures nouvelles abc Nouvelles

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.