Skip to content
786 « étrangers radicalisés » expulsés en 5 ans


Gérald Darmanin a déclaré mardi 30 août que «depuis 2017, 786 étrangers radicalisés ont été expulsésdu territoire national, et que74 d’entre eux» ont été pendant «les derniers mois», saluant la décision du Conseil d’État de valider l’expulsion de l’Imam Iquioussen.

Dans un communiqué du tribunal du ministère de l’Intérieur, il a répété que cette décision du Conseil d’État était à ses yeux »une victoire pour la République« . Le ministre a fait valoir que Hassan Iquioussen »prêchait dans les endroits les plus pauvres de France et savait exactement ce qu’il faisait et contribuait au séparatisme« . Le ministre a souligné la « double discours » de l’imam installé dans le Nord, en dénonçant des propos « xénophobe, antisémite, homophobe, contraire à la dignité de la femme« .

« Il sera expulsé du territoire national. Dès son arrestation, il sera placé en centre de rétention administrative« , il a dit. Gérald Darmanin a expliqué avoir demandé aux préfets « de lui offrir la possibilité d’expulser les personnes tenant des discours de haine contre la République». Il a tenu à préciser que le gouvernement ne confondait pas «pas les radicalisés avec la grande majorité des musulmans de France« .

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.