Skip to content
à Garoua, « l’amour fou » des Camerounais fans de Mohamed Salah

 | Nouvelles d’aujourd’hui

Titres d’aujourd’hui Nouvelles locales

Pour ne rien manquer de l’actualité africaine, abonnez-vous à la newsletter de Monde Afrique à partir de ce lien. Tous les samedis à 6h, retrouvez une semaine d’actualités et de débats traités par la rédaction de Monde Afrique.

à Garoua, « l’amour fou » des Camerounais fans de Mohamed Salah

 | Nouvelles d’aujourd’hui

Iliassou Nana Bah a beau être camerounais, ce mardi 11 janvier, c’est le drapeau noir-blanc-rouge de l’Egypte qu’il a noué autour de son cou. Cet étudiant en économie se prépare à fréquenter « Une affiche choc digne d’une finale » : au stade Roumdé-Adjia de Garoua (nord), les Pharaons affrontent le Nigeria pour leur premier match de poule de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) – finalement remporté par les Super Eagles (1-0).

Mais si Iliassou est là, c’est  » par dessus tout «  pour un homme ; un footballeur dont il suit les matchs à la télévision, précise-t-il en exhibant comme un trophée une pancarte avec l’inscription : « Monsieur. Fan-club de Salah ». Mohamed Salah, la star de l’équipe égyptienne et du club anglais de Liverpool, est « L’idole », « le modèle », « le dieu du ballon rond en Afrique » pour le jeune homme, vice-président de ce fan club qui existe depuis plus de cinq ans à Garoua et compte une centaine de membres.

Lire aussi Suivez l’actualité de la CAN 2022 sur WhatsApp

A cinq places, dans un stade encore vide à deux heures du début du match, Idrissou Djibrila avoue lui aussi « Amour fou pour Salah ». Le sien « Jeu génial », le sien « Un talent incomparable », sa « Une façon unique de tenir le ballon « … « Quand j’ai entendu qu’il allait jouer ici à Garoua, j’étais tellement content, comme si j’avais gagné de l’argent », lance le trader de 30 ans.

Dans la troisième ville du Cameroun, l’arrivée de « Mo » Salah samedi a suscité l’enthousiasme des supporters. De nombreux admirateurs se sont précipités à l’entrée de son hôtel en criant et en chantant, espérant voir apparaître leur joueur préféré. « C’est un musulman comme moi, il prie comme moi. Il est riche de millions mais ne se montre pas, il vit simplement. Il est tellement talentueux. Comment ne pas l’aimer ? « , explique Mahamat Mahamat, 36 ans. Pris d’une irrépressible envie de le voir jouer sous ses yeux, il a même accepté de se faire vacciner contre le Covid-19 – une obligation pour pouvoir accéder au stade -, malgré sa franche hostilité. « Cependant, je m’étais juré de ne jamais me faire injecter le vaccin, il soupire. Je l’ai fait pour lui. « 

Désillusion

Dans les tribunes, les supporters nigérians sont très nombreux. La frontière avec le Nigeria est très proche et de nombreux spectateurs sont arrivés par la route. D’autres vivent déjà au Cameroun. Mais même parmi les supporters des Super Eagles, il y en a plus d’un à déclarer sans ambages « Etre hyper fans » de Mohamed Salah, signe de l’immense popularité de l’attaquant de Liverpool à travers le continent. « Si l’Egypte jouait contre une autre équipe, j’aurais soutenu Salah », explique Nani Okweze, chapeau vert-blanc-vert (les couleurs du Nigeria) sur la tête. « Quand il marque, je passe les meilleures soirées. Aujourd’hui, je suis obligé de soutenir le Nigeria, mais je ne voudrais pas que notre Mohamed soit blessé », Onze ajoute..

Lire aussi CAN 2022 : à Garoua, dans le nord du Cameroun, des artisans rêvent de « grosses ventes »

Mardi, c’est pourtant la désillusion qui s’est emparée des nombreux admirateurs du Pharaon. Le seul but du match a été inscrit par le Nigérian Kelechi Iheanacho, tandis que Mohamed Salah a raté sa seule chance, perdant son duel avec le gardien Maduka Okoye à la 71e.e minute. Mais pour les fans de « Mo », la faute en revient au coach, qui « Je ne savais pas comment mieux le placer » ; à Liverpool, qui l’a « Libéré tardivement », ne pas lui laisser le temps de se reposer ; ou à ses coéquipiers, qui « Je ne sais toujours pas comment jouer avec lui ».

Lucide, Iliassou Nana Bah trouve que son « Idole » n’a pas fait de  » beau «  correspondre. L’Egypte doit encore affronter le Soudan et la Guinée-Bissau. « Je suis convaincu qu’il marquera et que nous nous qualifierons pour le tour suivant », assure le vice-président du fan club, toujours enveloppé dans le drapeau égyptien.


Titres d’aujourd’hui abc Nouvelles
Lemonde Sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.