Skip to content
A Nantes, trois hommes interpellés après le viol d’une femme


Vue aérienne de Nantes la nuit. C’est dans cette ville que le samedi 24 septembre, vers 5 heures du matin, une femme de 40 ans aurait été victime d’un acte de pénétration après s’être fait arracher ses vêtements. Drone d’altitude/drone d’altitude – stock.adobe.com

RÉCIT – Trois hommes de nationalité soudanaise ont été arrêtés. Un « rassemblement citoyen contre l’insécurité » aura lieu samedi.

Au pied du Grand Éléphant et des machines de l’Île de Nantes, familles et touristes déambulent en ce dimanche matin, profitant de la douceur de l’automne. A peine 24 heures plus tôt, des actes d’une rare violence se sont pourtant produits dans ce haut lieu culturel de l’ancienne Cité des Ducs de Bretagne. Samedi, vers 5 heures du matin, une femme de 40 ans rentre chez elle après avoir passé la soirée avec des amis. Elle est importunée par deux ou trois jeunes hommes – ce point reste à déterminer – qui lui réclament de l’argent et son téléphone. Après son refus, elle reçoit un coup de poing qui la projette au sol. Les individus lui volent son téléphone portable et la poussent dans un bosquet. Elle aurait alors subi un acte de pénétration par l’un des agresseurs, après s’être fait arracher ses vêtements.

C’est un habitant qui a appelé la police, alerté par les appels à l’aide de la victime. Arrivés sur place vers 5h40 du matin, les équipes de police interpellent trois jeunes…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 70% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.