Skip to content
Aaron Rodgers fait marche arrière sur la réclamation « COVID Toe » en affichant des pieds


Aaron Rodgers ne traîne pas des pieds quand il s’agit d’éclaircir la dernière rumeur.

Nous n’avions jamais pensé dire cela, mais le quart-arrière des Green Bay Packers vient de lever les pieds nus lors d’une conférence de presse. Rodgers, 37 ans, tentait de dissiper les rumeurs selon lesquelles il souffrait d’un « orteil COVID » après avoir été testé positif pour COVID-19 au début du mois.

Bien que les Centers for Disease Control ne répertorient pas les blessures liées aux orteils comme symptômes courants de COVID-19, certains dermatologues ont suggéré que certains patients COVID-19 pourraient avoir « une décoloration et un gonflement des pieds », selon l’American Academy of Dermatology Association . « Les orteils COVID peuvent également provoquer des cloques, des démangeaisons ou des douleurs. Certaines personnes développent des bosses douloureuses surélevées ou des zones de peau rugueuse », selon le site Web.

Rodgers est apparu sur Le spectacle de Pat McAfee le 23 novembre, partageant qu’il « n’a eu aucun effet persistant, autre que l’orteil COVID ».

Cependant, certains pensaient qu’il n’était pas clair s’il plaisantait ou s’il était sérieux au sujet de la réclamation. Ainsi, Rodgers a abordé le bavardage en ligne lors d’une conférence de presse le mercredi 24 novembre, selon ESPN.



Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.