Skip to content
Affiches du week-end, forces présentes, bilan… Ce qu’il faut savoir sur la 3e journée de la Champions Cup

 |  Derniers titres de l’actualité

Mises à jour de dernière minute Nouvelles de renard

Après une deuxième journée marquée par des matchs annulés, la Coupe d’Europe reprend ses droits malgré la crise sanitaire. Où sont les clubs français ?

Les matchs seront-ils joués ?

Tout au long de la semaine, l’inquiétude a plané sur la tenue des matchs de la 3e journée de la Champions Cup. La raison ? Contraintes sanitaires pour tous les déplacements entre la France et le Royaume-Uni. Les déplacements pour jouer des matchs de rugby étaient certes reconnus comme « raison impérieuse » par les autorités françaises, mais « un isolement de 48h obligatoire quand on vient d’Angleterre » était taxé. Autre mesure de restriction, toute personne testée positive devait être isolée pendant dix jours avant de quitter la France. Ces mesures avaient poussé les équipes anglaise et galloise à menacer de boycotter la Coupe d’Europe en France.

Enfin, le gouvernement français a assoupli jeudi les règles d’entrée sur le territoire français. Plus de période d’isolement imposée à l’arrivée en France et seul un test négatif de moins de 24 heures est désormais demandé au départ du Royaume-Uni. Les rendez-vous Bordeaux-Bègles-Llanelli, La Rochelle-Bain et Clermont-Salé en Champions Cup (ainsi que Biarritz-Newcastle en Challenge Cup) auront bien lieu. Plusieurs équipes du Top 14 ont été touchées cette semaine par de nouveaux cas de Covid-19, mais cela ne devrait pas empêcher la tenue de rencontres ce week-end.

Quelles sont les forces en présence ?

Avec le nouveau format de la Coupe d’Europe instauré cette saison (deux poules de douze équipes, huit formations de chaque poule qualifiées pour les huitièmes de finale en format aller-retour), il y aura plusieurs affiches de haut niveau ce week-end. On pense notamment au déplacement de Toulouse, champion d’Europe en titre, à Coventry pour défier les Wasps. La Rochelle, finaliste de la dernière édition, défiera une autre équipe de Premiership, Bath, en difficulté cette saison en championnat (13e et dernière avec seulement 10 points). Le Stade Français aura fort à faire sur la pelouse de Bristol, même si les « Bears » (ours) sont aussi en difficulté en Premiership (11e). Le Racing 92, inconstant en Top 14 mais faisant de la Coupe d’Europe une priorité, se déplacera au Pays de Galles avec les Ospreys, qui jouent leur survie dans la compétition (zéro point en deux matches).

Dimanche, le MHR de Philippe Saint-André se déplace à Dublin pour affronter Leinster, l’une des meilleures équipes d’Europe. Un défi de taille pour le MHR, qui est sur une excellente dynamique en Top 14. Pourtant, les Héraultais n’ont pas encore joué en 2022, leurs matches contre Toulon et Toulouse ayant été reportés. L’UBB de Christophe Urios, demi-finaliste de la dernière édition, reçoit les Scarlets de Llanelli à Chaban-Delmas. Sans droit à l’erreur. Tout comme Clermont, qui accueille les Sale Sharks, secoué cette semaine par l’affaire de viol d’une adolescente impliquant l’un de ses joueurs.

Quelle est la situation comptable des clubs français ?

Lors de la deuxième journée de la Champions Cup, cinq matches de Champions Cup impliquant des clubs français (plus deux matches de Challenge Cup) ont été reportés en raison de restrictions de voyage entre la France et le Royaume-Uni. Cela concernait les matches de La Rochelle, Clermont et UBB, respectivement à Bath, Salé et Llanelli. Tout comme la réception des Anglais de Bristol et des Wasps par les Stade Français Paris et Toulouse. Cette semaine, l’EPCR, qui organise les compétitions continentales, a décidé que ces rencontres ne seraient pas rejouées et qu’elles se soldaient par un match nul (0-0), chaque équipe se voyant attribuer deux points.

Pour les clubs français, cela a immédiatement eu des conséquences comptables plus ou moins avantageuses. Clermont et Bordeaux-Bègles, qui avaient perdu leur premier match (respectivement contre l’Ulster et Leicester), se retrouvent dans une position malheureuse au classement. Avec seulement trois points, l’ASM est 9e de la poule A, l’UBB est 7e de la poule B. Pour rappel, les huit premières équipes de chaque poule seront qualifiées pour les huitièmes de finale.

Mêmes conséquences pour le Stade Français (battu en ouverture par le Connacht), avant le nul déclaré face à Bristol qui peut être vu comme un bon résultat. Les joueurs de Gonzalo Quesada sont actuellement 10e de la poule B avant de se diriger vers l’Angleterre.

En revanche, les clubs du Top 14 qui avaient signé une victoire d’entrée se retrouvent en position favorable pour accéder au top 16 européen. Après leur victoire sur Glasgow et leur match nul contre Bath, le Stade Rochelais est 4e de la poule A. Toulouse , victorieux à Cardiff, est également 4e, dans l’autre poule, après le match nul imposé face aux Wasps. Ces deux équipes devront confirmer dans les duels franco-anglais du week-end.

Deux cas restent à part : ceux des équipes qui ont eu un match gagné sur tapis vert (28-0, 5 points au classement) contre des équipes qui ont été touchées par des cas de Covid-19. Après leur lourd revers à Exeter, le MHR avait glané cinq points sans jouer face au Leinster. Le match retour aura lieu dimanche face aux Irlandais et les joueurs de Saint-André, 7e de la poule A avec 5 points, n’auront pas le droit à l’erreur.

Avant cette 3e journée, l’équipe française la mieux placée est le Racing 92. Les Parisiens, après leur récital offensif sur la pelouse des Anglais de Northampton, avaient remporté le match sur tapis vert contre les Ospreys. En tête de la poule A, l’équipe de Laurent Travers est la seule à 10 points. A confirmer ce samedi (16h15) sur la pelouse galloise.

Programme des clubs français :

Le samedi
Guêpes – Toulouse (14h)
Ospreys-Racing 92 (16h15)
La Rochelle – Bain (18h30)
Bristol – Stade Français Paris (21h)

dimanche
Leinster – Montpellier (14h)
Bordeaux-Bègles – Ecarlates (16h15)
Clermont – Vente (18h30)


Derniers titres d’actualités Actualités d’aujourd’hui
lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.