Skip to content
Alec Baldwin donne son téléphone à la police

 | Meilleurs articles

Derniers titres d’actualités Actualités d’aujourd’hui

Les enquêteurs avaient obtenu mi-décembre un mandat autorisant sa saisie, estimant que les conversations de l’acteur pourraient faire la lumière sur la mort de la cinéaste Halyna Hutchins.

Alec Baldwin a remis son téléphone portable à la police, vendredi 14 janvier, dans le cadre de l’enquête sur la mort d’un cinéaste sur le tournage du film Rouiller, tué par un revolver que l’acteur maniait lors de l’accident.

Au moment du drame, le 21 octobre dans un ranch de Santa Fe, au Nouveau-Mexique, Alec Baldwin travaillait sur une scène avec la directrice de la photographie Halyna Hutchins. On lui avait présenté le pistolet aussi inoffensif qu’il n’était censé contenir que des balles factices. La police cherche notamment à savoir comment des balles réelles ont pu être trouvées sur le plateau, ce qui est en théorie strictement interdit.

Mi-décembre, les enquêteurs avaient obtenu un mandat les autorisant à saisir le téléphone d’Alec Baldwin, également producteur du western, estimant qu’il pouvait contenir « preuves » pertinents pour l’affaire, tels que des messages ou des e-mails. Alec Baldwin a rendu son iPhone vendredi aux autorités du comté de Suffolk, à New York, où il a une maison. La police locale fera une copie des données contenues dans l’appareil et la transmettra à ses collègues du Nouveau-Mexique chargés de l’enquête, a indiqué à l’AFP un porte-parole du shérif du comté de Santa Fe.

Ces données n’ont pas encore été transmises et les échanges avec ses avocats et sa femme seront exclus, en vertu d’un accord entre Alec Baldwin et les autorités, a précisé le porte-parole. Jeudi, les services du shérif ont expliqué que des négociations étaient en cours pour obtenir le téléphone de l’acteur en raison de « questions juridictionnelles ». La semaine dernière, sur son compte Instagram, l’acteur a posté une vidéo plutôt décousue dans laquelle il affirmait être prêt à coopérer avec la police, la qualifiant de « mensonges » la « insinuation » qu’il n’obéissait pas aux demandes des enquêteurs.

Aucune interpellation n’a été opérée à ce jour dans cette affaire, mais des poursuites pénales ne sont pas exclues dans le cas où des responsabilités seraient établies, ont souligné les services du procureur de Santa Fe peu après le drame. ABC, Alec Baldwin a déclaré qu’il ne se sentait ni coupable ni même « responsable » de la mort de Halyna Hutchins.


Meilleures nouvelles Nouvelles du monde

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.