Actualités françaises

« Allez, les Bleus ! » : les supporters français ont fêté la victoire face à l’Angleterre

[ad_1]

Les supporters marocains chantaient et dansaient encore dans le quartier montréalais du Petit Maghreb alors que la France se qualifiait pour les demi-finales de la Coupe du monde de football samedi.

• Lisez aussi : Mort de Grant Wahl : un énorme choc pour les journalistes à la Coupe du monde

• Lisez aussi : Tombé dans « le groupe de la mort » : une consolation pour le Canada au Qatar ?

• Lisez aussi : Climat de suspicion après la mort du journaliste au Qatar

• Lisez aussi : Qatar 2022 : les Bleus affrontent le Maroc en demi-finale

Rue Saint-Denis, le Bar L’Barouf était bondé de supporters venus assister à la victoire des Bleus face à l’Angleterre.


Un drapeau français géant orne la devanture du bar L'Barouf à Montréal.

Photo Benoît Rioux

Un drapeau français géant orne la devanture du bar L’Barouf à Montréal.

Plus tôt dans la journée, le Maroc est devenu le premier pays africain à se qualifier pour les demi-finales de l’histoire de la compétition en battant le Portugal.

La table est désormais mise pour un duel entre la France et le Maroc mercredi, qui laisse le temps aux différentes nations de se remettre de leurs émotions.

« On a gagné, on a gagné », ont scandé les supporters des Bleus réunis au bar des Champs, après la victoire 2-1 face aux Anglais.

Auparavant, ils avaient chanté l’hymne national La Marseillaise afin de célébrer.

Le Maroc fait peur

Avec un dossard numéro 10 de Kylian Mbappé sur le dos, Valentine Maillard souriait, mais réfléchissait déjà au prochain défi que la surprenante équipe marocaine va relever.


Valentine Maillard, fan des Bleus, a assisté samedi à la barre des Champs à la victoire de la France face à l'Angleterre.

Photo Benoît Rioux

Valentine Maillard, fan des Bleus, a assisté samedi à la barre des Champs à la victoire de la France face à l’Angleterre.

« Ça fait peur, a reconnu ce supporter français vivant à New York, qui a profité du week-end pour visiter Montréal pour la première fois. Le Maroc a un jeu très défensif. En même temps, on a le meilleur joueur des deux équipes avec Mbappé. Cependant, il y a beaucoup de pression sur Kylian. »

« C’est impressionnant de voir la France en demi-finale », a-t-elle ajouté. Nous sommes les champions en titre, mais il y a généralement une malédiction pour les champions de la Coupe du monde. Malgré cela, je reste confiant. »

Mercredi, le Maroc tentera d’éliminer la France, après avoir battu l’Espagne et le Portugal. Cette Coupe du monde est déjà historique pour les Marocains, qui peuvent sentir qu’ils ont tout à y gagner.

Le retour du « footix »

Sinon, il va sans dire que la réalité frappe à nouveau lors de cette Coupe du monde : plus une équipe avance dans le tournoi, plus il y a de supporters qui se présentent d’un coup pour l’encourager.


L'ambiance était à la fête dans le quartier Le Petit Maghreb de Montréal samedi après la victoire du Maroc contre le Portugal.

Capture d’écran, TVA Nouvelles

L’ambiance était à la fête dans le quartier Le Petit Maghreb de Montréal samedi après la victoire du Maroc contre le Portugal.

En France, dans la culture populaire, on surnomme « footix » ces amateurs qualifiés de novices. Le terme vient du nom de la mascotte de la Coupe du monde 1998, remportée par les Bleus sur le territoire français.

A noter qu’un phénomène similaire existe au Québec quand, au hockey, le Canadien progresse un peu en séries éliminatoires. Certains supporters, qui n’ont regardé aucun match les mois précédents, deviennent alors de grands passionnés.

Les « footix » seront encore plus nombreux pour le prochain match face au Maroc.



[ad_2]

journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page