Skip to content
Allocation famille : QS veut donner 100 $ de plus par enfant


Un gouvernement de Québec solidaire augmenterait l’allocation familiale de 100 $ par enfant chaque année, une mesure qui coûterait à l’État québécois près de 500 millions de dollars d’ici 2027.

• Lisez aussi : TLMEP : le PQ cible l’opposition officielle

• Lisez aussi : Environnement: Legault n’a pas à dire aux jeunes quoi penser, fulmine GND

• Lisez aussi : Dernière semaine de campagne : dernier blitz avant les élections

C’est ce que l’on apprend en remplissant le questionnaire « calculateur de solidarité », qui sert à estimer l’impact d’un gouvernement QS sur nos revenus annuels.

Si cette mesure n’a pas fait l’objet d’une annonce précise, c’est par manque de temps, a observé Gabriel Nadeau-Dubois en marge d’une conférence de presse lundi.

« C’était une des cartes que l’on gardait en poche pour faire une annonce en seconde partie de campagne, le calendrier a été bousculé et on s’est servi en gros de notre calculateur de solidarité pour, par la bande, préciser une série de nos engagements fiscaux, notamment l’allocation familiale de 100 $ de plus par enfant », a précisé le porte-parole de Québec solidaire.

  • Écoutez la rencontre Lisée – Mulcair avec Martineau diffusée en direct tous les jours à 8 h 50 passant par QUB-radio :

« Il faut faire des choix quand on fait des annonces et donc on a voulu profiter du calculateur de solidarité, le lancement de ce calculateur pour détailler certains des engagements fiscaux qui étaient déjà présents dans notre cadre financier », a-t-il ajouté. .

La bonification de l’allocation familiale fait partie de la réforme de la fiscalité des particuliers que Québec solidaire entend mettre en place. Selon les estimations du parti, cette mesure représenterait une dépense de 482 millions de dollars sur quatre ans pour l’État.

L’allocation familiale est une aide financière que le gouvernement verse à toutes les familles éligibles ayant des enfants à charge de moins de 18 ans résidant avec elles.

Le montant de cette allocation varie d’une famille à l’autre, en fonction du nombre d’enfants, des revenus familiaux et de l’état civil des bénéficiaires.

Avec la collaboration de Marc-André Gagnon



journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.