Skip to content
amende pour les non vaccinés de plus de 60 ans

 | Nouvelles d’aujourd’hui

Titres d’aujourd’hui Nouvelles des États-Unis

A partir du 16 janvier, ce refus leur coûtera 100 euros par mois. L’annonce de la vaccination obligatoire pour cette tranche d’âge remonte à fin novembre.

Les personnes non vaccinées de plus de 60 ans se verront infliger à compter du 16 janvier un « amende de 100 euros par mois« Tant qu’ils ne sont pas vaccinés, a annoncé jeudi le gouvernement grec, rappelant que le vaccin contre le Covid-19 est obligatoire pour cette tranche d’âge. Cette décision a été prise parce que »neuf décès sur dix dus au coronavirus concernent cette tranche d’âge», a souligné le porte-parole du gouvernement, Yannis Economou, lors d’un point de presse.

Il a précisé que « sept personnes intubées sur dix avaient plus de 60 ans et huit sur dix n’étaient pas vaccinées« . »A partir du 16 janvier, les sanctions prévues par la loi seront appliquées et une amende administrative mensuelle de 100 euros sera infligée tant que ces personnes ne seront pas vaccinées.« , a-t-il souligné.

Pour encourager la vaccination contre le Covid-19, le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a annoncé fin novembre que le vaccin serait obligatoire pour les plus de 60 ans, mais a laissé jusqu’au 16 janvier aux personnes non vaccinées pour prendre un premier rendez-vous. vous.

VOIR ÉGALEMENT – « Nous ne reculerons pas » : Jean Castex confirme les sanctions contre les soignants non vaccinés le 15 septembre

50 centres d’essais

Le ministre de la Santé Thanos Plevris a également annoncé jeudi à la radio que 50 centres de tests de dépistage seraient installés à proximité des camps de l’armée, pour soulager les pharmacies qui réalisent ces tests PCR et transgéniques.

Selon les données officielles à fin novembre, près de 67% de la population générale en Grèce a été vaccinée et 79% des adultes. La pandémie a fait plus de 21 600 morts en Grèce et le taux de mortalité a fortement augmenté depuis début novembre. Mercredi, 77 personnes sont décédées en 24 heures alors que 670 personnes étaient en réanimation.

Face à la persistance de la variante Omicron, les autorités sanitaires grecques ont décidé de prolonger d’une semaine, jusqu’au 23 janvier, les restrictions imposées il y a deux semaines, comme la fermeture des bars et restaurants à minuit, l’interdiction de la musique et des rassemblements. La variante Delta touche désormais moins de 20% des cas, selon Thanos Plevris.


VOIR ÉGALEMENT – Face au faible taux d’injections, une ville colombienne impose le confinement obligatoire aux non vaccinés


Nouvelles d’aujourd’hui Nouvelles de renard

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.