Skip to content
Anne Hidalgo veut s’inviter au congrès du PS


Anne Hidalgo. SAMEER AL-DOUMY/AFP

Avec ses proches, la maire de Paris envisage de porter une « troisième voie ».

Et revoilà Anne Hidalgo. Très discrète depuis son élimination très sèche dès le premier tour de l’élection présidentielle (1,74 %), la maire de Paris fait son retour dans la maison PS. Avec ses proches, elle organise et soutient en secret l’idée d’une motion au prochain congrès prévu cet hiver. Une sorte de « troisième voie », baptisée « Refondations », entre celle du premier secrétaire sortant, Olivier Faure, premier défenseur du rassemblement de gauche avec le Nupes, et celle de la désormais traditionnelle opposante Hélène Geoffroy, qui ne se voit pas dans cette union. que la disparition certaine du parti. « Nous ne voulons pas nous contenter d’un duel entre Hélène Geoffroy et Olivier Faure. Le débat n’est pas sur l’union de la gauche mais sur la réaffirmation de l’identité du PS dans ce rassemblement. Aujourd’hui, la voix des socialistes est écrasée par LFI »résume Lamia El Aaraje, conseillère de Paris et ancienne députée socialiste, non retenue dans l’accord législatif du Nupes.

La première étape sera une

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 65% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro -Politics

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.