Skip to content
Artiste dissident Ai Weiwei, prix Praemium Imperiale 2022

[ad_1]

Ai Weiwei à Kettle’s Yard, Cambridge, Royaume-Uni, 2022 © Photo : Shu Tomioka

DÉCERNER – L’artiste et activiste chinois a été récompensé par la fondation japonaise dans la catégorie sculpture.

Les prix Praemium Imperiale sont considérés comme les prix Nobel des arts car leur impact et leur dotation défient la hiérarchie des honneurs. Il est donc significatif que parmi les six lauréats de ce 33e édition, cette fondation impériale qui a déjà distingué 164 artistes, de la peinture à la musique, de l’architecture au cinéma, a choisi de couronner Ai Weiwei. L’artiste dissident et retentissant chinois est le lauréat 2022 de la catégorie Sculpture.

Il rejoint un groupe de vainqueurs, majoritairement masculins : les Américains James Turrell (2021) et Louis Bourgeois (1999), le Ghanéen El Anatsui (2017), l’Italien Giuseppe Penone (2014), le Britannique Antony Gormley (2013), Anish Kapoor (2011) et Richard Long (2009), les français Christian Boltanski (2006), Niki de Saint Phalle (2000) et César (1996).

Des architectes Kazuyo Sejima & Ryue Nishizawa de l’agence Sanaa au cinéaste Wim Wenders, du peintre Giulio Paolini au pianiste Krystian Zimerman, les six lauréats 2022, dont…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

[ad_2]

lefigaro – divertissement

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.