Skip to content
« Au Brésil, tu as l’obligation d’être champion du monde »


INTERVIEW – Champion du monde en 1994, l’ancien joueur de la Seleçao évoque la Coupe du monde.

Ancien joueur du PSG et joueur de l’équipe brésilienne championne du monde en 1994, Rai, 57 ans, est un homme engagé. Son parcours le démontre, son association Gol de Letra lui permet de mettre la main à la pâte. Une fondation qui œuvre pour l’intégration sociale des jeunes par l’éducation, la culture et le sport. Le frère de feu Socrate évoque, pour Le Figaro, la Coupe du monde, le Qatar, la Seleçao avant d’entrer en lice ce jeudi (22 heures) face à la Serbie ou encore Neymar Jr, étincelant ces dernières semaines au PSG. Entretien.

LE FIGARO. – Que représente la Coupe du Monde pour vous ?
RAI. – C’est un moment qui restera à jamais dans l’histoire. C’est unique, historique, il va se passer plein de choses qui vont marquer la vie de beaucoup de gens. Il y a de plus en plus de conséquences sur les aspects économiques, sociaux et politiques. Le football est un phénomène et la Coupe du monde en est l’événement phare, il influence le quotidien de chacun.

Est-ce encore un rêve d’enfant…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 87% à découvrir.

Vendredi noir

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.