Skip to content
Au Havre, une caserne de pompiers désaffectée transformée en logements

 | Nouvelles d’aujourd’hui

Mises à jour de dernière minute Titres d’aujourd’hui

C’est un site remarquable, une ancienne caserne de pompiers, qui s’élève au cœur du centre ancien de la ville du Havre, en Normandie (76). La Caserne Dumé d’Aplemont, construite en 1920 dans un style Art Nouveau, a été réhabilitée en logements par l’agence Jean Amoyal du groupe Franc Architectures, dans le cadre d’un programme de requalification urbaine et de réhabilitation à grande échelle du centre-ville. ville. Ce bâtiment est l’un des rares bâtiments à avoir survécu aux bombardements de la Seconde Guerre mondiale.

» LIRE AUSSI – Le nouveau visage d’une ancienne caserne militaire à Paris prend forme

Ce monument cher au Havre avait été abandonné par les pompiers en 2014, au profit d’un centre de secours plus moderne. Il présente des spécificités architecturales, véritables symboles de l’histoire du site, que le groupe Franc Architectures et l’aménageur Nexity ont souhaité conserver, comme l’horloge, l’escalier à double circulation, les casques ornementaux situés sur les piliers de la grille. monumental, rappelant la présence des pompiers, ou encore les tuiles d’ardoise.

D’autres éléments ont été refaits à l’identique, comme les motifs du portail d’entrée. « Notre désir est de préserver ce bâtiment emblématique du quartier Danton, en gardant une apparence extérieure originale[ItsArtNouveaustylewhichmarksthebeginningsofthe20thcenturywithitscurvedlineshasbeenrespectedbyincorporatingcurrentmaterialsThisprojectfortheFrancGroupisarealsourceofpridecombiningmodernityandperfectrespectforitshistoricarchitectureThistechnicalfeathasmadeitpossibletopreservetheexceptionalheritageofthebarracks»[SonstyleArtNouveauquimarquelesdébutsduXXesiècleavecseslignescourbesaétérespectéenintégrantdesmatériauxactuelsCeprojetpourleGroupeFrancestunevraiefiertéalliantmodernitéetlerespectparfaitdesonarchitecturehistoriqueCetteprouessetechniqueapermisdepréserverlepatrimoineexceptionneldelacaserne»[ItsArtNouveaustylewhichmarksthebeginningsofthe20thcenturywithitscurvedlineshasbeenrespectedbyincorporatingcurrentmaterialsThisprojectfortheFrancGroupisarealsourceofpridecombiningmodernityandperfectrespectforitshistoricarchitectureThistechnicalfeathasmadeitpossibletopreservetheexceptionalheritageofthebarracks”[SonstyleArtNouveauquimarquelesdébutsduXXesiècleavecseslignescourbesaétérespectéenintégrantdesmatériauxactuelsCeprojetpourleGroupeFrancestunevraiefiertéalliantmodernitéetlerespectparfaitdesonarchitecturehistoriqueCetteprouessetechniqueapermisdepréserverlepatrimoineexceptionneldelacaserne», se réjouit Gabriel Franc, président de l’agence Franc Architectes.

Logement et galerie d’art

Concrètement, le projet baptisé « Le Blason » concerne l’aménagement de 121 logements, allant du T1 au T4, dont 81 sociaux et 40 propriétaires. Ils se répartissent sur 6 niveaux, soit une superficie de 2207 m2 habitables. En partenariat avec La Maison Marianne, l’objectif est de prioriser le lien social en créant un programme intergénérationnel. Le logement est en effet adapté aux personnes âgées. Les bâtiments ont un plan en U et s’articulent autour d’une grande cour intérieure avec une entrée monumentale. Des bacs végétalisés agrémentent le lieu.

En plus des logements, un espace culturel, le MAG, au pied de l’immeuble et largement ouvert sur l’extérieur, a vu le jour. Il est notamment composé d’une galerie d’art dédiée à la photographie, située au rez-de-chaussée des bâtiments Nord et Est, soit deux salles d’exposition de 520 m2. Un immeuble à usage mixte donc.


Derniers titres d’actualités Actualités Yahoo

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.