Skip to content
Aucun des candidats n’a la moyenne pour occuper la fonction présidentielle, selon un sondage

 | Mises à jour de dernière minute

Mises à jour de dernière minute Nouvelles locales

Aucun des candidats à la présidentielle n’obtient la moyenne lorsqu’on demande aux Français de noter leur « capacité d’exercer la fonction présidentielle« Emmanuel Macron s’en sort le moins mal avec une note moyenne de 8,3 sur 20, selon un sondage Ifop.

Dans ce sondage réalisé pour le site d’information fondamental.fr, les sondés sont sévères avec tous les candidats, puisque derrière le président de la République, Valérie Pécresse (LR) obtient une note moyenne de 7,6 et Marine Le Pen (RN) 7,3. Viennent ensuite Jean-Luc Mélenchon (5,7), Yannick Jadot (5,2), Eric Zemmour (5,1), Christiane Taubira (5,0), Arnaud Montebourg (4,8), Nicolas Dupont-Aignan (4, 7), Anne Hidalgo (4,6) et Fabien Roussel (4,2).

« Les Français considèrent largement que les personnels politiques qui se présentent à eux en début de campagne sont à peine aptes à exercer la fonction, voire en sont très éloignés.», analyse le responsable du média mécène Nicolas Prissette. « Signe de désaffiliation partisane, peu de personnalités obtiennent une bonne note de la part de leurs propres partisans. Seuls Emmanuel Macron (score moyen de 15,4), Jean-Luc Mélenchon (14,9) et Marine Le Pen (16,5) semblent être perçus avec une certaine bienveillance par leurs électeurs. Valérie Pécresse (12,4) et Yannick Jadot (11,5) sont observés avec du recul par les partisans de leurs partis», précise également Nicolas Prissette.

VOIR ÉGALEMENT – Présidentielle 2022 : les résultats du baromètre Viavoice « rappellent la campagne 2002 »

Si l’on calcule cette fois le score médian (la moitié des répondants donne un score plus élevé, l’autre moitié un score inférieur), le tableau est un peu différent. On obtient le même score médian de 8 pour Emmanuel Macron et Valérie Pécresse, loin devant Marine Le Pen (5), puis Jean-Luc Mélenchon et Yannick Jadot (4), puis Anne Hidalgo et Arnaud Montebourg (3). Eric Zemmour occupe la dernière place dans ce mode de calcul (avec Fabien Roussel, Christiane Taubira et Nicolas Dupont-Aignan) avec un score médian de 2. Le système de scores confère une prime aux personnalités qui ont une expérience et une longévité en politique et il a tendance à favoriser les candidats consensuels et pénaliser ceux qui sont jugés trop clivants.

Enquête réalisée en ligne du 11 au 13 janvier, auprès d’un échantillon de 1 200 personnes représentatif des résidents de France métropolitaine âgés de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d’erreur comprise entre 1,4 et 3,1 points de pourcentage.


Derniers titres d’actualités Actualités d’aujourd’hui

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.