Skip to content
Autour de Troyes, où est passé le butin d’Attila ?


TRÉSORS DE FRANCE (6/6) – En 451, dans la plaine champenoise des champs catalauniens, l’armée des Huns et celle des Romains, conduites par Ætius, livrent une bataille acharnée.

On retrouve leur trace, au détour d’une page jaunie, dans des archives poussiéreuses ou des correspondances d’un autre âge ; dans les couplets d’une chanson ou les rumeurs circulant dans les villages. Ces histoires de trésors imprègnent donjons et clochers d’une aura de légende : aujourd’hui encore, elles fascinent les aventuriers qui croient encore à l’or qui dort dans les greniers et aux boîtes de pierres précieuses enfouies sous les vieux chênes.


Quand ce soleil se couchait, c’était le crépuscule de l’Empire romain. On dort mal avant une bataille. Aussi, il ne fait aucun doute que beaucoup d’hommes ont contemplé ses derniers incendies. Certains d’entre eux croyaient que le soleil de demain se lèverait sur une terre qui serait désormais la leur : Huns, Ostrogoths, Alamans, Gépides, Hérules, Skires, Ruges, Wisigoths, Francs, Bourguignons, Saxons, Alains… Les civilisations sont comme les hommes qui les composent : ils naissent, ils vivent, puis ils meurent. Il était temps de…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste encore 90% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.