Actualités françaises

Blinken remercie Macron d’avoir « gardé » Mbappé à Paris

[ad_1]

Le très francophile chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, s’est déclaré admirateur du PSG, lorsqu’il a reçu jeudi le président Emmanuel Macron, allant même jusqu’à le remercier d’avoir su « retenir » Kylian Mbappé à Paris.

• Lisez aussi : Biden et Macron montrent une parfaite harmonie malgré les différences

Dans le cadre somptueux du département d’État, centre névralgique de la diplomatie américaine, M. Blinken et la vice-présidente des États-Unis, Kamala Harris, ont multiplié devant le président Macron les références à des personnalités marquantes de l’histoire des relations franco-américaines, du marquis de Lafayette à Benjamin Franklin, ou encore à « la baguette » désignée mercredi par l’UNESCO comme patrimoine mondial de l’humanité.

Mais la proximité avec la France était aussi très personnelle pour le secrétaire d’Etat américain, qui a passé plusieurs années de sa jeunesse en France et parle couramment la langue.

« La France m’a accueilli, m’a éduqué, m’a inspiré », a-t-il dit, soulignant que « ces années lui avaient donné un amour pour la vie, l’amour du +football+, ou du foot pour être exact, et du PSG ».

« Alors, alors que je ne pourrais pas être plus fier de soutenir les États-Unis à la Coupe du monde, je suis ravi que Kylian Mbappé puisse opérer sa magie avec les Bleus et, Monsieur le Président, merci de le garder à Paris. », a-t-il dit sous les rires de la salle.

Le président Macron est en visite d’État de trois jours aux États-Unis et a été reçu en grande pompe par le président Joe Biden à la Maison Blanche jeudi avant un dîner de gala en soirée.

Les États-Unis et la France sont tous les deux qualifiés pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde à Doha.



[ad_2]

journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page