Skip to content
Blockchain : remark réduire son affect environnemental ?

Bitcoin, NFT, crypto-monnaie, de nombreuses applied sciences provoquent une révolution sociétale, que ce soit dans le monde de l’artwork mais aussi dans de nombreux autres secteurs. Le problème : tous nécessitent une puissance de calcul importante qui consomme beaucoup d’énergie. Dans cette édition, nous vous expliquons remark réduire l’empreinte carbone de ces applied sciences.

L’artwork NFT, également appelé crypto-art, mix une œuvre d’artwork numérique avec un certificat distinctive et inviolable crypté dans la blockchain. C’est une révolution automotive elle permet pour la première fois dans le monde numérique de distinguer un authentic de ses copies et de lui conférer un titre. Par exemple, Mike Winkelmann, alias Beeple, a vendu une œuvre pour près de 70 tens of millions de {dollars} en crypto-monnaie. Le problème est que la technologie sous-jacente, la blockchain, a un coût environnemental vital.

Notre invité John Karp, co-auteur de « NFT Revolution », explique remark rendre ces applied sciences plus vertes.

La Chine a effectué un check de missile hypersonique en août dernier. L’info a été confirmée par le plus haut gradé américain, le général Mark Milley. Il a admis que le Pentagone avait été pris par shock, comparant cet essai au lancement en octobre 1957 par l’URSS du premier satellite tv for pc artificiel, Spoutnik. Une épreuve qui a lancé la course à la conquête de l’espace.

Dans Check24, Guillaume Grallet de Lepoint Journal présente une maquette d’un lanceur de nanosatellites de la startup Enterprise Orbital Methods. La model réelle sera 10 fois plus grande et devrait être opérationnelle d’ici 2024.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.