Skip to content
Borgo Montenero, à droite sans état d’âme


A la mi-journée, dimanche 25 septembre, un électeur sur cinq avait fait le déplacement dans l’un des bureaux de vote du pays (ici, à Rome). GUGLIELMO MANGIAPANE/REUTERS

REPORTAGE – Ce village devait placer en tête, dimanche, le parti post-fasciste Fratelli d’Italia, favori du scrutin dans les sondages.

Envoyé spécial en Pontinie

Malgré une pluie battante, les habitants de Borgo Montenero se sont déplacés en nombre pour élire leurs députés et sénateurs ce dimanche. Situé dans la région des Marais Pontins, que le régime fasciste de Benito Mussolini a contribué à assécher avant d’y transférer des habitants pauvres de Vénétie et du Frioul pour assurer son développement, ce village agricole vote traditionnellement très à droite. « Mon grand-père, arrivé ici en 1935, a connu jusqu’à sa mort non seulement une grande reconnaissance, mais aussi une forme de nostalgie de cette époque où tout semblait plus simple »dit Emilio Di Magio.

Agé de 50 ans, cet ingénieur en mécanique vient de voter sans état d’âme pour les candidats de Fratelli d’Italia, parti d’extrême droite issu de la mouvance postfasciste, qui se présente à la tête d’une coalition avec la Ligue de Matteo Salvini et la parti de Silvio Berlusconi. Les derniers sondages, publiés il y a dix jours, le donnaient clairement…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontières, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.