Skip to content
« Ça nous donne de l’espoir. »  Berlin allume les lumières de Noël en pleine crise énergétique


La rue commerçante la plus populaire de Berlin a allumé ses lumières de Noël mardi, alors même que l’aggravation de la crise énergétique en Europe menaçait de faire dérailler la tradition des fêtes.

L’avenue Kurfürstendamm scintille avec 140 000 lumières LED enfilées sur près de 600 arbres, selon Klaus-Jürgen Meier, président du groupe de pression berlinois City.

« Pour nous, c’est une tradition que cet éclairage existe depuis de nombreuses décennies.

« C’est pourquoi il est d’autant plus important, surtout en cette période de crise difficile, qu’il brille à nouveau et nous donne de l’espoir », a déclaré Meier.

La capitale allemande est en mission d’économie d’énergie depuis des mois, depuis que le prix du gaz naturel a grimpé en flèche à la suite de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Avant la guerre, l’Allemagne importait la majeure partie de son gaz naturel de Russie, mais Moscou a fermé le robinet en réponse aux sanctions occidentales.

En septembre, le Sénat de Berlin a adopté des mesures d’économie d’énergie, notamment la baisse de la température dans les bâtiments gouvernementaux et l’extinction des lumières des principaux monuments après 22 heures.

Après que le Sénat a déclaré qu’il ne financerait pas l’exposition des fêtes de la capitale, un groupe de donateurs et de sponsors a sauvé les emblématiques lumières de Noël du Ku’damm.

Mais non sans compromis : les luminaires LED ont été choisis pour leur efficacité énergétique et il a été décidé que les luminaires s’éteindraient tôt, à 22 heures au lieu de minuit.

Meier affirme que le nouvel affichage lumineux consommera jusqu’à 30 % d’énergie en moins que les années précédentes.

Pour en savoir plus sur cette histoire, regardez la vidéo d’Euronews dans le lecteur ci-dessus.

euronews en2fr eurb

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.