Actualités françaises

Canadien : Monahan et Allen s’amusent

[ad_1]

CALGARY | Il y a une semaine, Martin St-Louis insistait sur le fait que Jake Allen était toujours le gardien numéro 1 de son club. Après quelques sorties musclées, Allen a donné à son entraîneur de solides arguments.

• Lisez aussi : Retour émouvant à Calgary : « Juste merci » – Sean Monahan

Jeudi soir, au Saddledome de Calgary, le Néo-Brunswickois a stoppé 45 des 46 tirs des Flames pour permettre aux Canadiens de conserver leur étroite avance de 2-1 jusqu’au son de la dernière sirène.

C’était la meilleure performance d’Allen depuis le début de la campagne. En cours de route, il a frustré Blake Coleman lors d’une échappée, s’est rapidement élevé devant Mikael Backlund et Andrew Mangiapane et a résisté à un trois contre un.

« Dernièrement, j’ai eu quelques matchs qui n’ont pas été à la hauteur de mes attentes. Lors du dernier duel, même si on a perdu, je pensais que ça allait mieux. Je voulais construire dessus et, ce soir [jeudi]Je me sentais bien », a déclaré Allen, pour qui c’était la septième victoire cette saison.

La soirée de Monahan

Si Allen a retrouvé ses repères, Sean Monahan, de son côté, a retrouvé ses anciens supporters. De retour à Calgary pour la première fois depuis l’échange qui l’a amené à Montréal en août, l’attaquant de 28 ans s’est éclaté avec deux passes.

D’ailleurs, ceux qui l’ont encouragé lors des 656 premiers matchs réguliers de la LNH se sont levés pour lui faire une belle ovation à la fin de la courte vidéo hommage présentée au tableau d’affichage. Monahan ne manqua pas de les saluer.

A cette époque, il avait déjà contribué au bon début de match du Canadien. Envoyé dans la mêlée dès le départ, Monahan était derrière le filet de Juraj Slafkovsky dès la 13e deuxième en forçant le gardien Jacob Markstrom à une mauvaise sortie.

« Je ne pense pas avoir déjà marqué un but ou obtenu un point lors de ma première apparition sur la glace auparavant. Il n’y avait pas de meilleure façon de commencer le match », a déclaré Slafkovsky.

Une botte de protection

D’ailleurs, on peut se demander si les retrouvailles n’ont pas failli tomber à l’eau. Monahan s’est présenté au Saddledome avec son pied droit enfermé dans une botte thérapeutique.

Plus tôt dans la journée, il avait quitté l’entraînement matinal plusieurs minutes avant ses coéquipiers. Une séquence d’événements qui a suivi son désistement de la séance de mercredi au profit d’une journée de soins.

« Il n’était pas question que je rate un match. C’était une soirée spéciale, je m’en souviendrai longtemps, a déclaré Monahan. Je veux remercier les fans. Je suis arrivé à Calgary à l’âge de 18 ans. Calgary occupe une place spéciale dans mon cœur et l’aura toujours. »

Caufield en bonne compagnie

Cole Caufield, qui participait au 100e match de sa carrière, a marqué le but de la victoire alors que Mangiapane était en prison.

Selon le réseau TSN, Caufield est devenu le cinquième joueur de l’histoire du CH, depuis la saison 1929-1930, à faire bouger les cordes au moins 40 fois lors de ses 100 premiers matchs.

Maurice Richard (80 ans), Jean Béliveau (48 ans), Bernard Geoffrion (42 ans) et Johnny Gagnon (40 ans) sont les autres.

+

Sean Monahan

Difficile de rater le jubilé du jour. Pour son retour à Calgary, Sean Monahan a participé aux deux buts du Canadien. Il a été envoyé dans la mêlée pendant 19min45s. C’est sa soirée la plus occupée de la saison dans un match qui n’a pas nécessité de prolongation.

Jacob Markström

Le gardien des Flames était en quelque sorte responsable des deux buts du Canadien. Sur le premier, il a mal calculé sa sortie, offrant à Juraj Slafkovsky un filet béant. Sur la seconde, il était à l’origine de la punition infligée à son coéquipier Andrew Mangiapane. Cole Caufield a marqué lors de l’attaque massive qui a suivi.

Première période

1-Mon: Juraj Slafkovsky (4)(Monahan, Guhle)0:13

Pénalités : Harris (lundi) 10:03

Deuxième période

2-Cgy: Elias Lindholm (7)(Huberdeau, Ruzicka)19:31

Pénalités : Mangiapane (Cgy) 0:57, Xhekaj (Mon) 10:23

Troisième période

3-Mon: Cole Caufield (13)(Suzuki, Monahan)AN-6:2

Pénalités : Harris (Mon) 2:04, Mangiapane (Cgy) 5:58, Backlund (Cgy) 10:17, banc (Mon) (servi par Slafkovsky) 12:31

Tirez au filet

Montréal 6 – 8 – 5 – 19 Calgary 12 – 13 – 20 – 45

Gardiens :

Lundi : Jake Allen (G, 7-8-0) Cgy : Jacob Markstrom (P, 8-6-2)

Avantages numériques :

Lundi : 1 sur 3, Cgy : 0 sur 4

Arbitres :

TJ Luxmore, Tom Chmielewski

Juges de lignes :

James Tobias, Tyson Baker

ASSISTANCE:

18 106

Juraj Slafkovsky

★★★

Ce que nous avons remarqué…

A la vitesse de l’éclair

En ouvrant la marque dès le 13e Deuxièmement, Juraj Slafkovsky a inscrit le but le plus rapide du Canadien, en début de match, depuis le 2 décembre 2010. Brian Gionta avait alors marqué après 11 secondes de jeu.

Gallagher absent, Hoffman blessé

Brendan Gallagher n’a pas affronté les Flames. Les Canadiens ont déclaré que le vétéran avait été « évalué pour une blessure au bas du corps ». De plus, le Tricolore a inscrit le nom de l’attaquant Mike Hoffman sur la liste des blessés. Touché au bas du corps, il n’a pas vu l’action depuis la deuxième période du match contre les Flyers de Philadelphie le 19 novembre.

But d’attaque massif rare

Lamentable contre les Sharks de San Jose mardi, le jeu de puissance du Canadien a finalement donné signe de vie. Le but de Cole Caufield n’était que le deuxième marqué par le CH avec l’avantage d’un homme lors des cinq derniers matchs (2 en 20).

Formation à sept défenseurs

Pour compenser l’absence de Gallagher, le CH a rappelé Rem Pitlick, du Rocket de Laval. Comme le club de l’école jouait pour la victoire contre les Comets à Utica mercredi, l’Ontarien de 25 ans n’est pas arrivé assez tôt pour enfiler son uniforme. C’est donc Chris Wideman qui a endossé le rôle de 12e attaquant. Pourtant, l’Américain a repris son rôle de défenseur dès la seconde période.

Manifestes Huberdeau

Après avoir connu un début de saison plutôt lent, Jonathan Huberdeau semble retrouver ses repères dans sa nouvelle ville d’adoption. En étant complice du but d’Elias Lindholm, le Québécois a récolté au moins un point dans un troisième match de suite. Il s’agit de sa plus longue séquence de la campagne.



[ad_2]

journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page