Skip to content
ce qu’Elizabeth II laisse en héritage

[ad_1]

Elizabeth jouit d’un style de vie royal soutenu par le contribuable britannique. Elle et ses proches pouvaient aussi compter sur les revenus du gigantesque patrimoine privé. OLI SCARFF / AFP

INFOGRAPHIE – Après la mort de sa mère la reine Elizabeth II, Charles hérite du trône mais aussi de sa fortune privée, un héritage colossal qu’il recevra sans avoir à payer de droits de succession.

Après la mort de sa mère la reine Elizabeth II, Charles hérite du trône mais aussi de sa fortune privée, un héritage important qu’il recevra sans avoir à payer de droits de succession, un privilège réservé aux successions royales.

Mais qu’avait la reine ? Si la fortune royale est difficile à évaluer compte tenu de l’effacement des frontières entre public et privé, propriété et usufruit, les revenus d’Elizabeth II et désormais de Charles III reposent sur trois piliers principaux.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 88% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontières, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

[ad_2]

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.