Skip to content
C’est presque l’heure de célébrer pour les Capitals


Les Capitales de Québec n’ont pas encore débouché les bouteilles de champagne, mais elles sont sans doute prêtes, tout près de leur vestiaire au Stade Canac, elles qui n’ont besoin que d’un seul résultat en leur faveur pour être sacrées championnes de la section Est.

• Lisez aussi : Les Capitals attendront avant d’être couronnés

Avec six matchs à jouer dans leur saison, un par jour, du mardi au dimanche, l’équipe de la Vieille Capitale a une priorité de six matchs sur ses deux poursuivants les plus proches, les Miners du comté de Sussex et les Titans d’Ottawa.

Cela signifie qu’une seule victoire des Capitals ou une défaite des Mineurs et des Titans dans les prochains jours garantira aux hommes de Patrick Scalabrini d’éviter un match suicide entre le deuxième et le troisième de chaque section, afin d’accéder aux playoffs.

Les Capitals pourraient aider leur propre cause en seconde partie de semaine, si le titre n’est toujours pas acquis à ce moment, puisqu’ils affronteront les Titans, à partir de vendredi. Ils affronteront d’abord les Jackals du New Jersey, le moment des trois matchs.

De leur côté, les Titans recevront la visite des Aigles de Trois-Rivières avant de faire le déplacement au Stade Canac. Finalement, les Miners affronteront les Tri-City ValleyCats avant de conclure leur campagne contre les Jackals.

Plus de travail pour l’avantage à domicile en séries éliminatoires

Le manager Patrick Scalabrini avait mentionné qu’il n’avait pas prêté une attention particulière au classement il y a une semaine. Il pourrait cependant le regarder une ou deux fois de plus au cours de la semaine à venir, car les Capitals auront une bataille acharnée contre les Wild Things de Washington pour la première place au classement général.

Terminer devant leurs rivaux de la capitale serait particulièrement important dans les séries éliminatoires, car cela assurerait l’avantage du terrain à domicile pour les Capitals tout au long de la danse d’après-saison. L’équipe de la Belle Province a un léger avantage avant la dernière ligne droite, avec une fiche de 58-32, contre une fiche de 56-34 pour ses concurrents.

Comme les Caps, Washington a une avance pratiquement insurmontable dans l’Ouest, avec une priorité de cinq matchs et demi. Les Wild Things, cependant, connaissent une série d’échecs, ayant perdu à chacun de leurs cinq derniers matchs.

Ils termineront leur saison avec une série de trois matchs contre les Evansville Otters et les Windy City Thunderbolts.



journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.