Skip to content
Christian Estrosi va saisir le procureur après la diffusion de « messages ignobles »

[ad_1]

Des images du camion qui a tué 86 personnes sur la Promenade des Anglais ont été diffusées sur les réseaux sociaux, accompagnées de discours de haine.

A quelques jours seulement de l’ouverture du procès des attentats de Nice, le maire de la ville, Christian Estrosi, a déclaré vouloir saisir le procureur après la diffusion sur les réseaux sociaux d’images du camion meurtrier couplées à «des messages méprisables faisant référence à l’attentat de Nice« .

Sur son compte Twitter, l’élu a partagé une capture d’écran du message en question, sur laquelle on peut voir une photo du camion accompagnée de la phrase suivante : «Nissa merde, 80 fascistes ont disparu« .

Selon les informations de BFM Nice Côte d’Azur, ces messages ont été diffusés par des supporters de l’Olympique de Marseille, comme l’a assuré la chaîne locale Anthony Borré, premier adjoint au maire de Nice.

Le procès des attentats du 14 juillet doit s’ouvrir le 5 septembre et devrait durer trois mois.

[ad_2]

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.