Skip to content
Clémentine Autain soutient les propos de Sandrine Rousseau

[ad_1]

« Si on veut aller vers l’égalité, il faut en effet s’attaquer au virilisme », a déclaré la députée LFI.

La députée LFI Clémentine Autain a soutenu lundi 29 août les propos de sa collègue EELV Sandrine Rousseau, qui a déclenché la polémique en disant samedi que le barbecue était «un symbole de virilité», lors de l’université d’été des écologistes à Grenoble.

« La sociologie nous explique qu’il y a une très forte différence entre les sexes« Dans le rapport à la viande, a confirmé Clémentine Autain sur BFMTV. « Les femmes mangent deux fois moins de viande rouge que les hommes, (…) il y a donc une différence de genre dans la façon dont on consomme de la viande. Et les personnes qui décident de devenir végétariennes sont majoritairement des femmes« , a-t-elle soutenu. « Si on veut aller vers l’égalité, il faut en effet s’attaquer au virilisme« , elle a continué.

« Changer d’état d’esprit »

Le député RN Julien Odoul a aussitôt tweeté : «Félicitations Clémentine Autain ! Il existe des différences physiologiques entre les hommes et les femmes. La masse musculaire des hommes les a amenés, depuis la nuit des temps, à consommer plus de viande (protéines) que les femmes. Ce n’est pas dû « virilisme c’est juste la nature !« Il a également précisé qu’il était assis dans l’hémicycle en face du député LFI Aymeric Caron et qu’il avait ainsi »beaucoup de temps pour observer les effets du véganisme hystérique sur son corps. Je vais donc continuer mon régime Cro-Magnon à base de viande française. En écologie comme en nutrition, ils sont mauvais !« .

Samedi, lors d’une table ronde à Grenoble, la députée écoféministe Sandrine Rousseau a estimé qu’il fallait «changer les mentalités pour que manger un steak cuit au barbecue ne soit plus un symbole de virilité», déclenchant la polémique sur les réseaux sociaux. « Quand le grotesque atteint son paroxysme… Arrêtez ces délires !», avait notamment réagi sur twitter le député LR et candidat à la présidence de son parti Éric Ciotti.

VOIR ÉGALEMENT – Egalité femmes-hommes : Stéphane Séjourné veut un « Pacte Simone Veil » pour l’UE

[ad_2]

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.