Skip to content
Coalition, négociation… Les indiscrétions du Figaro Magazine


CHRONIQUE – Phrases courtes et coulisses de la semaine politique, par Carl Meeus.

Au sein des macronistes, la réflexion bat son plein pour savoir comment passer à la vitesse supérieure dans les discussions avec les députés Les Républicains. Pour l’instant, c’était au cas par cas. Comme cela avait été décidé en juillet dernier, après l’échec des consultations menées par la Première ministre Élisabeth Borne. En l’absence d’un compromis global, les négociations ont dû être menées texte par texte. « Il faut être plus méthodique, croit maintenant un député de la Renaissance. Nous n’avons pas encore de stratégie systématique.

Ce qu’il faut, selon lui, c’est une réflexion en amont pour déterminer qui, au sein des macronistes, doit parler à qui, au sein des Républicains, selon les affinités, les contacts. Tout le monde a compris depuis un moment que les discussions avec le président du groupe LR, Olivier Marleix, ne suffisaient pas. Lui-même avait prévenu Elisabeth Borne : un accord passé avec lui n’engage pas l’ensemble du groupe, qui dispose de la liberté de vote. Il est donc indispensable…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 58% à découvrir.

Vendredi noir

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro -Politics

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.