Skip to content
Comment Danny a trouvé un emploi grâce au réseau social LinkedOut

[ad_1]

Danny Kanyinda. LiéOut

FIGARO DEMAIN – 300 personnes précaires bénéficient de la puissance du réseau et du soutien de l’association.

Deux millions de personnes vivent dans l’extrême pauvreté, estime l’Insee. Danny Kanyinda, 30 ans, en faisait partie jusqu’à ce qu’il croise il y a deux ans la route de LinkedOut, qui propose aux personnes en situation précaire six mois d’accompagnement pour trouver du travail. « En 2019, mon père étant subitement tombé malade, j’ai dû trouver un travail pour financer mes études, raconte cet étudiant en licence professionnelle chef de projet numérique. Mais je l’ai perdu du coup, cinq mois avant la validation de mon diplôme., et en pleine pandémie de Covid-19. Au fil des semaines, Danny finit par accumuler plus de 4000 euros de dettes. « J’étais complètement dévasté. Je ne savais plus à quoi me raccrocher. »il rappelle.

Jusqu’à ce qu’il réponde à une annonce de LinkedOut. Danny se laisse convaincre par la méthode utilisée : suivi par un coach bénévole, aide à la rédaction d’un CV mettant en valeur les compétences, et surtout – et c’est sa valeur ajoutée – un réseau social pour…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 62% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

[ad_2]

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.