Nouvelles

Compte formation : le gouvernement veut que les salariés mettent la main au portefeuille

[ad_1]

Un amendement au projet de loi de finances prévoit que les salariés prendront en charge une partie des formations financées par leur CPF. Après avoir annoncé la « révolution » en 2019, l’exécutif s’inquiète désormais de son coût. « C’est en contradiction avec le projet politique macronien ! », s’indigne l’ex-directrice de cabinet de Muriel Pénicaud.

[ad_2]

mediapart

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page