Skip to content
Construites illégalement, ces tours jumelles ont été démolies ce dimanche


Deux tours d’habitation érigées illégalement dans la banlieue de la capitale indienne, ont été détruites par implosion ce dimanche à 14h30 locales (11h à Paris) dans le cadre d’une rarissime ordonnance de démolition, rendue par la Cour de cassation l’an dernier. Une implosion contrôlée, utilisant quelque 3 500 kg d’explosifs, doit détruire, en quelques secondes, les « tours jumelles » de 100 mètres de haut, à Noida, au sud-est de New Delhi. Des milliers d’habitants, ainsi que des dizaines de chiens errants, ont dû être évacués, par simple précaution, l’équipe en charge de la démolition s’assurant que toutes les mesures de sécurité étaient prises.

La Cour suprême avait conclu l’année dernière que les structures avaient été construites illégalement en collusion avec les autorités locales. Elle avait également ordonné au géant du BTP Supertech de rembourser tous les acheteurs d’appartements. Aucun d’entre eux n’avait encore emménagé dans les tours. Cette démolition est un rare exemple de la fermeté des autorités à l’égard des promoteurs véreux.

VOIR ÉGALEMENT – Inde : démolition de deux tours jumelles construites illégalement près de New Delhi

1000 appartements frauduleux

Uday Bhan Singh Teotia est l’un des résidents locaux dont les plaintes contre Supertech ont conduit à l’ordre de démolition. « Le plan initial prévoyait 650 appartements, mais le constructeur a frauduleusement ajouté 1 000 appartements supplémentaires »a-t-il déclaré. « Les deux nouvelles tours qu’ils ont construites nous ont privés de tout, de l’air et du soleil. Il n’y avait plus d’espace vert.il a continué. « L’ordonnance du tribunal révèle l’alliance sacrilège entre les constructeurs et les autorités corrompues », il ajouta. Aucun des responsables de Supertech n’a voulu répondre à ces allégations.

 » LIRE AUSSI – Suivez la destruction du bar Monmousseau aux Minguettes

Un cordon de sécurité a été installé dans le secteur de la démolition. Crédit photo : MONEY SHARMA/AFP
Construites illégalement, ces tours jumelles ont été démolies ce dimanche
Tout est prêt pour l’implosion. Crédit photo : MONEY SHARMA/AFP
Construites illégalement, ces tours jumelles ont été démolies ce dimanche
Crédit photo : SAJJAD HUSSAIN/AFP

L’avocat Jayant Bhushan, qui représentait les plaignants dans cette affaire, estime que les constructeurs doivent assainir leurs affaires afin de regagner la confiance des acheteurs potentiels. « Lorsque les fabricants ne respectent pas les règles, ce sont encore et encore les acheteurs malchanceux qui finissent par en payer le prix », il croit. Les classes moyennes tombent dans le piège, pressées d’acquérir le logement de leurs rêves, investissant toutes leurs économies dans des projets qui souvent ne voient jamais le jour. Ils se retrouvent mêlés à de longues batailles judiciaires contre de puissants promoteurs.

L’Inde, troisième économie d’Asie et à la croissance la plus rapide au monde, a connu un boom de la construction ces dernières années. Des promoteurs immobiliers peu scrupuleux, à la recherche de gros profits, rognent souvent sur les coûts de construction, en toute impunité, et capitalisent sur des réglementations faibles. Les entreprises construisent souvent des étages ou des tours supplémentaires et utilisent des matériaux de qualité inférieure, tandis que les fonctionnaires sont soudoyés pour fermer les yeux.

Villes fantômes horribles

Lorsqu’ils enfreignent la loi, les constructeurs s’en sortent souvent avec des pénalités et abandonnent tout simplement les travaux inachevés. Dans la banlieue de Delhi, à Noida et Greater Noida, on estime que plus de 100 tours résidentielles ont ainsi été abandonnées, donnant à ces quartiers des allures de vilaines villes fantômes, défigurant le paysage. En 2020, quatre tours de luxe dans l’État du Kerala, dans le sud du pays, avaient été abattues pour avoir enfreint les réglementations environnementales. Cependant, les démolitions sont rares en Inde.

Construites illégalement, ces tours jumelles ont été démolies ce dimanche
Crédit photo : SAJJAD HUSSAIN/AFP
Construites illégalement, ces tours jumelles ont été démolies ce dimanche
Crédit photo : SAJJAD HUSSAIN/AFP

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.