Skip to content
Coupe du monde au Qatar : les fans doivent montrer un résultat COVID-19 négatif à l’arrivée


Les supporters de football qui espèrent assister à la Coupe du monde du Qatar cette année devront présenter la preuve d’un test COVID-19 négatif à leur arrivée à Doha, même s’ils sont déjà complètement vaccinés, car le pays hôte vise à limiter la propagation du virus.

Les fans âgés de six ans et plus doivent fournir un résultat négatif d’un test PCR effectué dans les 48 heures avant leur arrivée ou d’un test rapide officiel effectué dans les 24 heures.

Les organisateurs de la Coupe du monde ont annoncé jeudi que tous les visiteurs âgés de 18 ans ou plus devront également télécharger l’application téléphonique Ehteraz contrôlée par le gouvernement, qui suit les mouvements et l’état de santé des personnes.

« Un Ehteraz vert (indiquant que l’utilisateur n’a pas de cas confirmé de COVID-19) est nécessaire pour entrer dans tous les espaces intérieurs publics fermés », ont-ils annoncé jeudi dans un communiqué.

La vaccination n’est pas obligatoire pour les 1,2 million de supporters attendus pour assister au tournoi, qui débutera le 20 novembre et se poursuivra jusqu’au 18 décembre.

Les masques doivent être portés dans les transports publics dans le pays du Golfe, et ceux qui sont testés positifs pour le virus pendant leur séjour au Qatar devront s’isoler.

Près de 450 000 cas de COVID-19 ont été confirmés au Qatar, entraînant jusqu’à présent 682 décès, selon les données recueillies par l’Université Johns Hopkins aux États-Unis.

Ces données suggèrent également que plus de 97 % de la population du Qatar a reçu au moins une dose d’un vaccin COVID-19.

euronews en2fr sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.