Skip to content
Daniil Trifonov, le pianiste qui a les clés de la communication


Daniil Trifonov interprétera, entre autres, le compositeur russe Alexandre Scriabine, avant de s’envoler pour l’Allemagne dans le cadre d’une tournée avec l’Orchestre National de France. Dario Acosta

PORTRAIT – En dix ans, le russe est devenu un phénomène que s’arrachent orchestres et institutions. Il se produit le 24 novembre avec l’Orchestre National de France, dans le cadre d’une résidence exceptionnelle à Radio France.

Elle nous a prévenu : « Sa technique numérique est incroyable ! Son toucher aussi. Il y a une tendresse et un côté démoniaque… Je n’ai jamais rien entendu de tel. C’est en ces termes que l’icône du piano Martha Argerich saluait il y a dix ans, dans la presse, le talent d’un certain Daniil Trifonov. Depuis, le virtuose de Nijni Novgorod, basé à New York, a conquis toutes les scènes du monde… Et le cœur de millions de mélomanes comme de milliers de musiciens, unanimes sur sa capacité à habiter son jeu dès le premières barres. Le tout dans un répertoire qui ne semble guère souffrir de limites. Le chef d’orchestre de l’Orchestre national de France, Cristian Macelaru, ne déroge pas à la règle.

En 2013, il dirige l’Orchestre de Philadelphie dans l’un des tout premiers concerts américains du jeune prodige, alors âgé de seulement 22 ans. « Je n’oublierai jamais notre première répétition, dit Macelaru. C’était le Concerto n° 2 par Rachmaninov. La première fois qu’il a joué Rachmaninov…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

Vendredi noir

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro – divertissement

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.