Skip to content
Darmanin-Dussopt en marche, un duo gauche-droite inattendu


Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, et Olivier Dussopt, ministre du Travail, au Palais Bourbon le 15 novembre. CHRISTOPHE ARCHAMBAULT/AFP

RÉCIT – Ce n’est pas la première fois que les macronistes tentent de mettre en scène leur sacro-saint « en même temps ». Mais celui-ci prend une toute autre dimension.

Pour une fois, ce couplage gauche-droite n’est pas artificiel. A la manœuvre pour préparer le prochain projet de loi sur l’immigration, le duo Gérald Darmanin-Olivier Dussopt cache une complicité inattendue. L’un était le sniper de Nicolas Sarkozy, l’autre le sniper de Martine Aubry. L’un était opposé au vote du mariage pour tous quand l’autre était l’artisan. Intégré à l’aventure macroniste, on a pesé de tout son poids pour faire pencher la balance vers la droite. L’autre a créé un parti, Territoires de progrès, pour structurer l’aile gauche. De l’huile et de l’eau, a priori.

Et pourtant, ces deux-là avancent ensemble. Par ailleurs, sur un sujet qui divise, l’immigration, dont on sait qu’elle contrarie plus qu’elle ne rassemble. «Il fallait les voir tous les deux donner cette interview conjointe au Monde (le 2 novembre, ndlr) pour développer le futur projet. C’était tic-tac », raconte un conseiller de l’exécutif. Ce n’est pas la première fois que les macronistes tentent de mettre…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 76% à découvrir.

Vendredi noir

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro -Politics

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.