Skip to content
Des chiffres peu flatteurs pour Dominique Ducharme

 |  Titres d’aujourd’hui

Mises à jour de dernière minute Actualités Yahoo

Les temps sont durs pour le Canadien de Montréal et pour son entraîneur-chef Dominique Ducharme, qui ne sait plus vers qui se tourner pour décrocher des victoires.

• Lire aussi : CH : déchirante défaite

• Lire aussi : CH : zéro sur deux

Ducharme, qui a vu des dizaines de joueurs tomber au combat pour diverses raisons, dont COVID-19 cette année, revendique une moyenne de 0,264 pour ce calendrier régulier. Ses troupes ont concédé cinq défaites consécutives et sa fiche de 7-24-5, bonne pour 19 points, est la pire du circuit.

Depuis son arrivée à la tête de l’équipe, en remplacement de Claude Julien le 24 février 2021, le pilote québécois a essuyé un gros lot de défaites, sauf bien sûr lors des séries éliminatoires qui ont vu le Tricolore atteindre la finale de la Coupe Stanley. . Cependant, comme pour la saison régulière, c’est très difficile pour Ducharme.

En effet, comme on le voit sur le site spécialisé Hockey Reference, il avait en date de vendredi la troisième pire moyenne pondérée cumulative de l’histoire du Canadien parmi les instructeurs-chefs. Son record en carrière de 22-40-12 lui vaut une faible moyenne de 0,378. Pit Lépine (, 260) et Sylvio Mantha (, 344) sont les seuls à avoir enregistré une performance encore pire. Dans le cas de Lépine, il n’était en poste que pour la campagne 1939-1940, la dernière au cours de laquelle le club a terminé dans la cave du classement général de la Ligue nationale ; il avait sept formations à l’époque.

En dessous du seuil de respectabilité

Après avoir succédé à Julien, le pilote québécois n’a pas été en mesure d’afficher une fiche de .500 avant d’entrer en séries éliminatoires. Ses hommes se sont contentés de 15 victoires en 38 sorties, mais c’était suffisant pour une qualification en playoffs.

Trois autres entraîneurs de l’histoire du Bleu-Blanc-Rouge n’ont pu présenter une moyenne équivalente ou supérieure au seuil de respectabilité lors de leur séjour dans l’équipe. Il s’agit de Randy Cunneyworth (, 450), Alain Vigneault (, 483) et Newsy Lalonde (, 498).

REGARDE AUSSI:




Nouvelles locales Nouvelles du monde

journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.