Skip to content
Des dirigeants et des personnalités publiques du monde entier affluent pour assister aux funérailles de Queen

[ad_1]

Les chefs d’État et les membres des familles royales du monde entier ont commencé à affluer dimanche à Westminster Hall. Ils sont venus rendre un dernier hommage à la reine Elizabeth II et voir son cercueil avant ses funérailles.

Lorsque certains ont signé le registre officiel des condoléances, ils se sont rappelé les moments qu’ils avaient passés avec le défunt monarque.

Le président américain Joe Biden a mentionné une anecdote amusante selon laquelle elle lui offrait continuellement des crumpets lors de sa visite pour le thé et il continuait à les manger.

« Mais elle était la même personne que son image : décente, honorable et tout au sujet du service », a-t-il ajouté.

Les représentants des institutions de l’UE à Londres étaient Charles Michel, président du Conseil européen et Ursula von der Leyen, présidente de la Commission.

Le président français Emmanuel Macron et la Première Dame sont arrivés dans une vague d’attention médiatique.

Le nouveau monarque, le roi Charles III, a jusqu’à présent accueilli des centaines de dirigeants au palais de Buckingham. La plupart sont arrivés en bus, avec d’énormes autocars traversant les portes du palais.

La première dame d’Ukraine, Olenka Zelenska, et le Premier ministre, Denys Shmyhal, ont fait un voyage difficile pour dire un dernier adieu à la reine.

[ad_2]

euronews en2fr eurb

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.