Skip to content
Des fruits de longue conservation débarquent dans nos assiettes


VU D’AILLEURS – Une substance naturelle à répandre sur les aliments est la recette révolutionnaire contre la détérioration et le gaspillage. Nous nous sommes rendus aux Pays-Bas pour découvrir comment cela fonctionnait.

Par Riccardo Staglianò (La République)

Maasdijk (Pays-Bas). Deux choses sont particulièrement remarquables dans cette immense campagne verdoyante. Des crèches, qui ressembleraient presque à des petites maisons d’enfants géantes – il y en a beaucoup, elles sont très grandes et transparentes -, et des ronds-points à deux voies, une petite révolution pour les initiés. Pour le reste, la zone située à trois quarts d’heure au sud de l’aéroport d’Amsterdam, la plus fréquentée au monde, et à deux pas du port de Rotterdam, numéro un en Europe, est avant tout une superpuissance logistique.

Sans surprise, c’est là qu’est basée Nature’s Pride, l’un des plus gros importateurs de fruits et légumes du continent. Elle transforme quelque 230 produits en provenance de plus de 58 pays et abrite principalement le siège européen d’Apeel, la société californienne qui s’est donné pour mission de transformer nombre de ces produits en aliments UHT longue conservation. Si cette activité ne concerne pas

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 89% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.