Skip to content
Des incendies se déclarent alors que les troubles de Covid-19 se propagent dans les Caraïbes françaises


Publié le:

Des manifestants ont pillé des magasins et érigé des barricades en feu pendant la nuit sur l’île caribéenne de la Martinique, en France, a rapporté jeudi France Info, alors que les manifestations contre les protocoles de Covid-19 s’intensifiaient à la suite de troubles similaires dans la Guadeloupe voisine.

France Info a publié une vidéo de manifestants ciblant un centre commercial et s’enfuyant avec des marchandises, ainsi que des vidéos de manifestants érigeant des barricades en feu sur des routes.

Les îles françaises des Caraïbes, la Martinique et la Guadeloupe, ont été touchées par des troubles au cours de la semaine dernière en raison de la colère suscitée par les mesures du protocole Covid-19, telles que les mesures visant à intensifier les vaccinations sur les îles.

Les mesures de Covid-19 déclenchent une «rébellion sociale» dans les Caraïbes françaises

Les forces de sécurité et les pompiers ont signalé avoir essuyé des tirs en Martinique où une grève générale s’est déclenchée lundi, une semaine après le début d’un arrêt similaire en Guadeloupe. Il n’y a eu aucun rapport de victimes.

Des bombes à essence ont quant à elles été lancées sur la police à Basse-Terre, la principale ville de Guadeloupe où quelque 90 personnes ont été interpellées ces derniers jours, ont indiqué les procureurs.

Des barricades faites de taxis ou de pneus ont désormais également été érigées sur les grands axes routiers de la Martinique et elles restent en place en Guadeloupe où une réunion présidée lundi par le Premier ministre Jean Castex n’a pas réussi à calmer la colère.

Les îles des Caraïbes, connues sous le nom d’Antilles, sont aux prises avec une nouvelle vague d’infections à coronavirus qui provoque des blocages et des annulations de vols et des hôpitaux accablants, au moment même où le tourisme commençait à montrer des signes de reprise.

Le tourisme en Guadeloupe prend un coup alors que les manifestations de Covid-19 font rage

Des incendies se déclarent alors que les troubles de Covid-19 se propagent dans les Caraïbes françaises

La vaccination obligatoire a attisé des griefs de longue date dans les territoires prisés des touristes fortunés mais où les niveaux de pauvreté sont bien plus élevés qu’en métropole.

Les taux de vaccination dans les territoires sont inférieurs à ceux de la métropole avec moins de la moitié de la population vaccinée contre le Covid-19 en Guadeloupe.

Les manifestations marquent un test pour le gouvernement du président Emmanuel Macron qui a fait grand cas de l’empreinte mondiale donnée à la France par les territoires d’outre-mer qui s’étendent des Caraïbes au Pacifique en passant par l’océan Indien.

Macron a déclaré plus tôt cette semaine que la crise était « explosive » mais a juré que le gouvernement « ne céderait pas aux mensonges, à la distorsion des informations et à l’exploitation par certaines personnes de cette situation ».

Les troubles surviennent à un moment sensible de la gouvernance française de ses territoires d’outre-mer, avant un troisième et dernier référendum plus tard ce mois-ci offrant aux habitants du territoire du Pacifique de la Nouvelle-Calédonie un vote sur l’indépendance.

Les forces indépendantistes ont juré de boycotter le vote du 12 décembre, créant de possibles tensions au lendemain du scrutin.

(FRANCE 24 avec REUTERS, AFP)

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.