Skip to content
Des médecins démissionnent du conseil COVID de Pologne en raison de «l’inaction» du gouvernement
 |  Derniers titres de l’actualité

Derniers titres d’actualités Nouvelles du monde

Plus de la moitié des médecins du conseil médical du Premier ministre polonais pour le COVID-19 ont démissionné en signe de protestation.

Treize des 17 membres du conseil sont partis vendredi, accusant le gouvernement polonais de droite d’inaction pendant la pandémie.

Les médecins se sont dits motivés par « un manque d’impact des recommandations sur l’action réelle », selon un communiqué rapporté par l’agence PAP.

La lettre accusait le gouvernement polonais d’avoir augmenté l’hésitation et le scepticisme vis-à-vis des vaccins pendant la crise sanitaire.

Mardi, la Pologne est devenue le dernier pays européen à enregistrer 100 000 décès liés au COVID-19 au milieu d’une augmentation des cas d’Omicron.

Les médecins ont également reproché au gouvernement polonais « une action très limitée face à la vague d’automne … malgré le grand nombre de décès attendus ».

Les démissions interviennent après de nombreux appels des membres du conseil pour des restrictions plus strictes sur la pandémie et une campagne plus active pour les vaccinations.

Plusieurs hauts députés polonais ont ouvertement exprimé leur opposition aux vaccinations, bien qu’environ 21,3 millions de citoyens du pays aient reçu deux doses d’un vaccin.


Nouvelles d’aujourd’hui abc Nouvelles

euronews en2fr eurb

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.