Skip to content
Des particuliers paralysés en bourse


Le nombre d’investisseurs actifs a chuté de 35 % au troisième trimestre.

600 000 particuliers ont acheté (ou vendu) au moins une action de bourse au cours du troisième trimestre 2022, selon le dernier tableau de bord de l’Autorité des marchés financiers (AMF). Ils étaient cependant encore 930 000 au trimestre précédent, une chute massive de 35 %.

Certes, le troisième trimestre comprend la période estivale, où l’activité boursière est généralement moins intense que pendant le reste de l’année. Mais il faut encore remonter à l’été 2019 pour constater un tel désintérêt des particuliers pour les marchés financiers.

Dans le détail, la désaffection constatée par l’AMF se traduit aussi par une baisse des nouveaux entrants en Bourse (39.000 seulement au troisième trimestre 2022). A noter que le nombre de vendeurs a également diminué. Il n’y a donc pas de fuite massive des investisseurs individuels : ils semblent plutôt paralysés par la chute des marchés.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 68% à découvrir.

Vendredi noir

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.