Skip to content
Des rats aussi sensibles que les humains aux harmonies de Mozart


L’enfance d’Icare d’Alex Iordachescu avec Guillaume Depardieu, 2009. Films Zoetrope / Everett Collection / Bridgeman Images

Des scientifiques japonais ont découvert que les rongeurs battaient la mesure naturellement comme les humains sur la Sonate pour deux pianos (K. 448) du compositeur autrichien.

Des scientifiques japonais ont découvert que les rats, entre autres choses, battaient la mesure au même rythme que les humains. Pour cette expérience, les chercheurs ont fait écouter aux rongeurs des morceaux de Mozart, Lady Gaga, Michael Jackson ou Maroon 5. Et c’est sur le Sonate pour deux pianos (K. 448) que les petits animaux, qui ont donc plutôt bon goût, font des mouvements de tête.

Le mystère planait autour du « tempo de référence ». Jusqu’à présent, l’hypothèse privilégiée était que les humains se synchronisent naturellement sur des airs à 120 à 140 battements par minute (BPM). Le rythme correspondant à notre marche et notre perception du temps suggéraient que ce référentiel variait d’une espèce à l’autre, en fonction de la fréquence des pas et de leur poids.

Mais la récente étude des chercheurs de la Graduate School of Information Science and Technology de l’université de Tokyo privilégie une autre piste. Cette deuxième hypothèse irait plutôt dans le sens d’un « tempo de référence » de 120 à 140 BPM commun à toutes les espèces. Elle dépendrait, selon les scientifiques, de l’activité neuronale perpétuée malgré l’évolution.

Équipés de capteurs, les rats de laboratoire écoutaient les différents morceaux de musique dont le BPM était compris entre 99 et 528. Et c’est sur le morceau de Mozart, dont le rythme est de 132 BPM, que les rats battaient la mesure. Tout comme les sept femmes et les treize hommes qui participent à l’expérience. Une première étape pour savoir « les origines de la musique et de la danse »espèrent les chercheurs.

lefigaro – divertissement

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.