Skip to content
Des unités mobiles de téléconsultation pour soulager les urgences

[ad_1]

encore mal connu,
« la téléconsultation assistée est un mode à développer », indique Medicare dans son rapport 2023 sur les dépenses et les produits. 253485151/JPC-PROD – stock.adobe.com

Cette solution innovante prônée par le rapport Braun a été développée cet été pour répondre aux difficultés d’accès aux soins.

Depuis début août, le Samu des Deux-Sèvres expérimente un nouveau dispositif : les « unités mobiles de téléconsultation ». Le principe est simple : lorsqu’il reçoit un appel au 15, le médecin urgentiste peut, s’il l’estime suffisant, envoyer un professionnel paramédical (un infirmier par exemple) équipé d’un boîtier de télémédecine avec objets connectés au domicile du patient. : stéthoscope, électrocardiogramme, otoscope, etc. Une fois sur place, l’infirmier peut effectuer une téléconsultation avec un médecin libéral.

De son côté, ce dernier, depuis son bureau peut voir les résultats en direct grâce à des outils connectés. « C’est un outil innovant très complet qui permet une consultation à distance approfondie et de qualité », explique Mathieu Violeau, médecin urgentiste et responsable du Centre pédagogique de soins d’urgence des Deux-Sèvres (Cesu79). Le centre travaille en collaboration avec Sauv Life, une association déjà connue pour son application qui permet à chacun…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

[ad_2]

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.