Skip to content
deux sur deux pour la Roma, qui perd Zaniolo après Wijnaldum

[ad_1]

Carte complète pour l’AS Roma. Les joueurs de José Mourinho ont disposé de Cremonese (1-0) sur un but signé Chris Smalling ce lundi, lors de la deuxième journée.

L’AS Roma a dominé Cremonese (1-0) lundi lors de la 2e journée de Serie A, sa deuxième victoire en deux matches, mais a perdu sur blessure Nicolo Zaniolo moins de 24 heures après la fracture du tibia de « Gini » Wijnaldum. En pleine forme en début de saison, Zaniolo s’est blessé à l’épaule gauche après une chute et il est sorti sur civière juste avant la pause : un nouveau coup dur pour cet ailier puissant mais décidément fragile, déjà victime de deux graves blessures au genou à 23 ans. .

Cette blessure est survenue moins de 24 heures après celle de Wijnaldum, victime dimanche soir à l’entraînement d’une fracture du tibia droit qui devrait éloigner le milieu de terrain néerlandais, prêté par le Paris-SG, des terrains pendant plusieurs mois, avec les risques de manquer le Mondial. Coupe en fin d’année.

Chris Smalling forte tête

Ces deux tuiles, à quelques jours de défier la Juventus, n’ont pas empêché la Roma de remporter sa deuxième victoire en deux matches, grâce à une tête de Chris Smalling sur corner (65e). Le défenseur anglais a célébré son but en exhibant un maillot Wijnaldum. Mais rien n’a été facile pour les Giallorossi face au promu, loin de se cacher en défense et de ne pas hésiter à jouer les coups à fond dans un Stadio Olimpico plein.

La Roma n’était même pas loin de céder sur deux inspirations de Cyriel Dessers : l’ex-buteur de Feyenoord, finaliste en mai de la conférence de Ligue Europa face aux Giallorossi, a manqué de peu le cadre au retour (35e) puis a touché la barre sur une reprise de volée. (47e). Rui Patricio s’est encore fait une grosse frayeur à la 90e minute sur un tir tout près du poteau de Charles Pickel !

Ionut Radu a retardé la date limite

La Roma, longtemps, a buté sur un certain Ionut Radu dans la cage de Cremonese. Décidé à se racheter après sa bourde lors de la défaite initiale face à la Fiorentina (2-3), le gardien roumain n’a pas tremblé sur les tentatives de Zaniolo (18e), Tammy Abraham (19e, 71e) ou Paulo Dybala (45e), avant d’être Sauvé également par sa barre devant Stephan El Shaarawy (55e). Incapable de faire quoi que ce soit sur le but de Smalling, Radu n’aura rien à se reprocher cette fois.

[ad_2]

lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.