Skip to content
Dior à l’heure espagnole


L’iconique sac Saddle arbore, pour la collection croisière Dior 2023, le savoir-faire et l’esprit andalous.

Mon principal trait de caractère?

La fierté, une vertu bien espagnole puisque j’ai été imaginée pour la collection croisière inspirée par l’Espagne, plus particulièrement par la Capitana, le nom donné à Carmen Amaya, icône du flamenco, la première danseuse à s’habiller en homme. Et puis Christian Dior lui-même n’avait-il pas, en 1956, appelé l’une de ses robes haute couture : Bal à Séville ? Des tableaux de Goya à ceux de Zurbarán, sans oublier le génie d’un Picasso, j’ai hérité d’une sensibilité ibérique.

» Découvrez tout F, Art de vivre

Mon apparence?

Je suis un sac de la ligne Saddle, en cuir de veau brodé d’un motif ornemental effet Cornely noir et blanc à pompons, muni d’une bandoulière amovible et réglable. C’est le côté technique. Je préfère qu’on s’attarde sur mon côté racé d’hidalgo, sur ma personnalité affirmée. J’ai toute l’Espagne dans la peau, sans jamais reproduire aucun des clichés associés à ce pays.

Mes particularités ?

Un travail magnifique fait sur mon cuir, qui…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 46% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro – divertissement

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.