Skip to content
Doit-on craindre un effondrement de l’euro à son plus bas historique de 0,83 dollar en octobre 2000 ?

[ad_1]

Le 26 octobre 2000, l’euro ne valait que 0,8302 dollar. Claudio Divizia / stock.adobe.com

DÉCRYPTAGE – La faiblesse actuelle de la monnaie unique rappelle les trois premières années de son lancement, qui ont été particulièrement difficiles. Si le pire n’est pas toujours certain, mieux vaut y penser pour l’éviter…

Pour la deuxième fois cet été, l’euro a subi cette semaine une vague de froid spectaculaire, repassant sous la parité avec le dollar (un euro valait 0,9927 dollar le 23 août selon le taux de référence officiel de la Banque centrale européenne). Sur un an, la devise européenne a ainsi affiché une baisse de 16,4% face au billet vert. La conséquence est une hausse mécanique du prix du carburant et du gaz, les prix internationaux des carburants fossiles étant libellés dans la devise américaine.

« L’euro au plus bas depuis sa mise en circulation en 2002 face au dollar », titre l’Agence France Presse (AFP), reprise par l’ensemble de la presse française, nationale et régionale, sans oublier les réseaux sociaux. Cependant, cette formulation est trompeuse et malheureuse…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 86% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

[ad_2]

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.