Skip to content
Du RGPD aux repentis de la Silicon Valley : reprenez vos données !

Joyeux anniversaire, RGPD ! Le 18 mai 2018, les États membres de l’Union européenne ont mis en œuvre le règlement général sur la safety des données personnelles. Et ce, après un bras de fer « Attrape-moi si tu peux » avec les plateformes numériques. Aujourd’hui, la réglementation européenne répand du pétrole dans une dizaine de pays, dont les Etats-Unis. Remark reprendre le pouvoir sur nos données ? Nous avons posé la query à Brittany Kaiser, l’une des dénonciatrices du scandale Cambridge Analytica.

Les régulateurs et les gouvernements sont-ils les seuls à pouvoir réguler les Large Tech en termes de confidentialité ? Les initiatives citoyennes se multiplient pour reprendre le contrôle de nos données, même parmi les rapatriés de la Silicon Valley. Après avoir été dans l’œil du cyclone en tant que lanceuse d’alerte dans l’affaire Cambridge Analytica, Brittany Kaiser monte en première ligne. Elle a cofondé « Personal Your Information Basis », une fondation qui œuvre pour une meilleure éducation à la confidentialité et l’utilisation de applied sciences qui sécurisent nos données personnelles. Elle est notre invitée.

D’autres associations proposent des options. Le collectif « Information for Good » invite les spécialistes des données à s’engager dans une charte éthique et suggest un serment d’Hippocrate aux knowledge scientists.

Enfin, au-delà du RGPD, de nouvelles réglementations sont mises en place. C’est le cas de la future directive « e-Privateness », qui met à jour un texte de 2002 et se veut bouclier anti-cookie. Elle consiste à renforcer le consentement explicite, libre et affirmatif des utilisateurs pour limiter l’utilization de ces traceurs.

Enfin, dans notre séquence Take a look at24 : quelques grammes de finesse dans ce monde de données brutes. Le facteur star des pianistes, Steinway, allie virtuosité et technologie en équipant ses pianos de l’software Spirio R. Grâce à une tablette, il vous permet d’enregistrer vos gammes et de les rejouer automatiquement, sans être devant le clavier. L’instrument peut même jouer une pièce interprétée par la muse de la maison, le pianiste Lang Lang, comme s’il se trouvait dans votre salon. Manifestation.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.