Skip to content
en Allemagne, le pass santé est désormais obligatoire dans les entreprises

Face à un nombre de contaminations sans précédent depuis le début de la pandémie de Covid-19, l’Allemagne durcit ses restrictions sanitaires. Alors que la barre des 100 000 morts a été franchie, et dans l’espoir d’éviter un nouveau confinement, les autorités parient sur le pass sanitaire. Elle est devenue obligatoire dans les entreprises depuis mercredi. Nick Spicer et Anne Maillet sont allés à la rencontre du personnel d’une PME endeuillée par le Covid-19.

Berliner Seilfabrik, PME berlinoise spécialisée dans la fabrication de jeux de cordes, n’a pas été épargnée par la pandémie de Covid-19 : l’an dernier, deux de ses salariés ont été tués par le virus, avant le début de la campagne de vaccination.

La reprise épidémique rappelle aux 130 salariés de l’entreprise ce douloureux souvenir. Pour leur patron, David Köhler également, les nouvelles restrictions sont évidentes : « Nous sommes désormais autorisés à leur demander leur état de santé. Ils peuvent refuser de nous dire s’ils sont vaccinés ou non, mais dans ce cas, ils sont tenus de présenter nous avec un test négatif tous les jours. »

Pour les dix personnes non vaccinées présentes sur le site, l’équation est simple : sans test négatif, elles ne peuvent pas travailler. Mais ce manque de compromis rassure d’autres salariés, comme Christian : « C’est plutôt comme ça. Ce n’est peut-être pas très agréable pour ceux qui ne sont pas vaccinés, et qui doivent se faire tester tous les jours. , mais on ne peut plus faire autrement pour contenir la pandémie. »

Dans les transports aussi

La formule « vaccinés, guéris ou testés » est désormais aussi celle des transports, où le pass sanitaire est obligatoire depuis mercredi.

Et pour cause : le nombre de contaminations en Allemagne n’a jamais été aussi élevé, comme en témoignent les longues files d’attente dans les centres de dépistage.

Face aux réticences d’une partie de la population à se faire vacciner, les restrictions apparaissent comme l’alternative incontournable pour certains Berlinois, comme Marielle : « Il faut les renforcer, sinon à un moment donné, personne ne pourra aller travailler. ça continue, l’économie va s’effondrer.

Le renforcement des restrictions pourrait bien se poursuivre : le retour du confinement général n’est pas exclu par les autorités sanitaires allemandes.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.