Skip to content
En Chine, révolte sans précédent des « travailleurs de l’iPhone » contre la rigueur sanitaire anti-Covid


Mercredi, les employés de Foxconn, exploité par Apple, à Zhengzhou, affrontent la police au sujet de la modification de leurs conditions de travail. EyePress News/EYEPRESS via Reuters Connect

RÉCIT – L’usine géante Foxconn de 200 000 salariés, sous-traitant d’Apple, a connu des scènes d’émeutes.

Émeutes #Foxconn : Le hashtag circulant sur les réseaux sociaux chinois semble avoir été censuré. Mais la colère et les protestations sont plus présentes que jamais à Zhengzhou, capitale de la province du Henan, dans le centre de la Chine, où se trouve l’usine Foxconn, le plus grand site de fabrication d’iPhone au monde. Les réseaux sociaux Twitter et Weibo montrent une foule de travailleurs marchant contre des personnes en combinaisons de protection intégrales blanches ainsi que des policiers anti-émeute. Des vidéos circulent montrant un homme au visage ensanglanté, des ouvriers brisant des caméras et des fenêtres de vidéosurveillance, et des images de gaz lacrymogène. Le groupe taïwanais Foxconn a confirmé la «la violencesur son immense site de Zhengzhou.

Les salariés manifestent contre leurs conditions de vie très dégradées par les mesures draconiennes adoptées par les autorités dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. En octobre, le site, baptisé iPhone City, où 200 000 à 300 000 Chinois…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

Vendredi noir

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.