Skip to content
En deuil, Marc-Antoine Dequoy est absent


La sécurité des Alouettes Marc-Antoine Dequoy ne participera pas au prochain match de son équipe vendredi parce qu’il pleure sa mère.

• Lisez aussi : Les Tiger-Cats sortent leurs griffes

• Lisez aussi : NFL : plusieurs amendes pour railleries

C’est ce qu’a dit l’entraîneur-chef par intérim Danny Maciocia après l’entraînement de lundi.

« Marc-Antoine ne sera pas avec nous cette semaine », a-t-il déclaré.

« Quand il m’a annoncé la nouvelle, nous avons passé un long moment au téléphone. Vu l’état dans lequel il se trouvait, je lui ai fortement suggéré de prendre du temps pour lui et il a accepté.

Ce week-end, Dequoy a annoncé sur ses réseaux sociaux que sa mère était partie après un long combat contre la maladie.

« Maman, tu t’es battue jusqu’au bout, sans jamais abandonner. Je ne peux pas imaginer la douleur que tu as endurée pour rester le plus longtemps possible avec nous, pour créer des derniers instants magiques qui resteront marqués à jamais. Vous êtes la définition de la résilience et du courage. Votre combat est enfin terminé sur cette terre. Vous êtes enfin libéré de ce corps physique et pouvez maintenant reposer en paix et sans douleur », a écrit le jeune homme de 28 ans.

Une femme « exceptionnelle »

Maciocia était visiblement ému alors qu’il parlait de l’épreuve que traverse son joueur. Celui qui occupait le poste de directeur général des Alouettes connaissait bien la dame, lorsque Dequoy évoluait sous ses ordres avec les Carabins de l’Université de Montréal.

« C’est une femme que je connaissais très bien », a-t-il déclaré. Elle a été présidente de notre comité de parents à l’Université de Montréal. Nous avons donc travaillé ensemble.

« Ce n’est jamais une situation facile et c’est très triste. C’était vraiment une femme exceptionnelle. »


En deuil, Marc-Antoine Dequoy est absent

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

Côté football, Maciocia ne sait toujours pas qui prendra la place de Dequoy lorsque les Tiger-Cats de Hamilton seront au stade Percival-Molson.

Le secondeur américain Tyrice Beverette a fait quelques répétitions au poste québécois. Sur le site d’Als, seul Zach Lindley est identifié comme maraudeur. L’Ontarien de 22 ans fait partie d’équipes spéciales et a connu de très bons moments ces derniers temps.

– De plus, le gardien Philippe Gagnon était absent de l’entraînement en raison de maux de dos. C’est son compatriote québécois Pier-Olivier Lestage qui assure les répétitions comme garde gauche.

Un voyage à l’Université du Michigan pour Maciocia


En deuil, Marc-Antoine Dequoy est absent

MONTRÉAL – Le directeur général des Alouettes, Danny Maciocia, a profité de la dernière semaine de congé de son équipe pour passer du temps avec les Wolverines à l’Université du Michigan.

Celui qui agit également à titre d’entraîneur-chef par intérim des Sparrows a acquis beaucoup d’expérience en travaillant aux côtés de ce prestigieux programme de la NCAA.

« J’ai eu la chance de passer du temps avec leur équipe d’instructeurs et de rencontrer [l’entraîneur-chef] Jim Harbaugh à quelques reprises. J’ai assisté à des réunions et des pratiques. Ce fut toute une expérience », a déclaré Maciocia.

« On se demande toujours comment on peut se réinventer, ce qu’on peut améliorer, ramener chez soi et appliquer à ce qu’on fait ici à Montréal. J’ai quelques idées. »

Le DG a également souligné qu’il est important de faire ce type de déplacement pour rencontrer de nouveaux acteurs du monde du football et ainsi ajouter de nouveaux noms à son carnet d’adresses.



journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.