Skip to content
Engie et la RATP remportent un contrat de 2,4 milliards à Paris


Le groupe Engie, associé à la RATP, vient de remporter l’appel d’offres de la ville de Paris pour la gestion du réseau de froid de la capitale.

Un réseau de refroidissement est un système de canalisations souterraines véhiculant de l’eau ou du liquide très froid qui peut être utilisé pour la climatisation des bâtiments. Ses promoteurs expliquent que ces réseaux offrent une alternative moins énergivore que les systèmes de climatisation individuels.

Engie est en terrain connu. C’est sa filiale à 100 %, Climespace, qui exploite déjà le réseau depuis 1991. « La nouvelle concession d’une durée de vingt ans couvrira la production, le stockage, le transport et la distribution d’énergie de réfrigération dans la ville., explique le spécialiste de l’énergie dans un communiqué. Avec un chiffre d’affaires prévisionnel de 2,4 milliards d’euros sur la durée du contrat, le réseau sera étendu de 158 km d’ici 2042 pour desservir de nouveaux clients dans tous les arrondissements de Paris. « 

Le réseau d’eau chaude à suivre

Actuellement le plus grand réseau de refroidissement d’Europe, il est utilisé pour refroidir 780 bâtiments, dont des centres commerciaux et des sites culturels. Au cours des prochaines années, elle fournira plus de 300 bâtiments supplémentaires, dont des crèches, des hôpitaux et des écoles. « A travers ce contrat, nous apporterons notre expertise des réseaux souterrains », précise la RATP.

L’appel d’offres pour le réseau de froid précède celui à venir pour le réseau de chaleur de la ville de Paris, beaucoup plus stratégique. Ce dernier doit être remis en jeu en 2022, pour une décision en 2024. Il est historiquement géré par Engie également, mais intéresse de nombreux concurrents, comme Dalkia ou Idex.

Le réseau de chaleur parisien, encore partiellement alimenté au charbon mais aussi à la biomasse ou via la combustion des déchets ménagers, assure le chauffage d’un quart des bâtiments de la capitale. Il alimente également en énergie 16 réseaux de chaleur de la métropole.

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.