Skip to content
Entre François Bayrou et Édouard Philippe, le subtil tango des alliés


François Bayrou et Édouard Philippe, le 15 juin 2022, lors d’une réunion commune à Tonnerre (Yonne). Marion Boisjot/PHOTOPQR/L’YONNE REPUBLICAINE/MAXPPP

REPORTAGE – Réunis samedi dans le Morbihan à l’occasion de la rentrée du MoDem, les deux partenaires d’Emmanuel Macron ont multiplié les clins d’œil.

Envoyé spécial à Guidel (Morbihan)

Édouard Philippe déploie sa haute silhouette et avance sur le podium, sa tablette numérique à la main. Il s’adresse à François Bayrou, assis à sa gauche, une pointe de malice dans la voix : « Merci de m’avoir invité à parler. J’y suis sensible. » Un rire traverse les troupes centristes, réunies samedi pour leur retour à Guidel (Morbihan). Dans la salle, personne n’a oublié le traitement réservé une semaine plus tôt aux deux alliés, privés de parole lors du congrès fondateur de Renaissance. Édouard Philippe avait pourtant fait le déplacement à Paris. Mais pas François Bayrou, agacé.

Samedi soir, les deux partenaires d’Emmanuel Macron ont poursuivi leur duo sur un ton léger, tous deux complices et jouant sur leur réputation de concurrents internes. Quitte à marginaliser le nouveau patron de Renaissance, Stéphane Séjourné, ils ont multiplié les clins d’œil, rivalisé de mots d’esprit et en même temps creusé chacun leur sillon. Le président de…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 70% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro -Politics

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.