Entreprise

exo et Letenda lancent un projet pilote de bus électriques

[ad_1]

L’entreprise québécoise Letenda a annoncé jeudi qu’elle collaborera avec le gestionnaire des transports en commun du Grand Montréal, exo, pour un projet pilote d’essai routier de l’Electrip, un midibus zéro émission à propulsion électrique de 30 pieds.

Le constructeur d’autobus électriques de Longueuil a expliqué que cette entente de partenariat, qui débutera en 2024, permettra à l’Electrip « de bénéficier de l’expertise d’un opérateur de transport en commun à travers une série de tests opérationnels ».

« L’objectif principal de ce projet est d’évaluer les performances d’efficacité énergétique et la fiabilité de ce type de véhicule dans diverses conditions climatiques », a expliqué l’entreprise dans un communiqué.

Ainsi, l’Electrip sillonnera les routes du territoire exo et les données ainsi que les commentaires des professionnels et usagers permettront à Letenda de poursuivre le développement de ce bus.

Cette collaboration s’inscrit dans le cadre des travaux de mise en œuvre de la première phase du programme d’électrification du service d’autobus d’exo (2021-2027).

« Nous sommes heureux de collaborer avec exo sur ce projet. Leur programme d’électrification du service d’autobus s’inscrit indéniablement dans l’équation de la mobilité durable qui s’inscrit dans nos valeurs fondamentales : innovation, développement durable et collaboration », a déclaré Nicolas Letendre, président-directeur général de la direction de Letenda.

« A terme, exo envisage d’acquérir une flotte de bus 100 % électriques aux gabarits diversifiés en vue d’un déploiement progressif sur son territoire. Les véhicules de type midibus comme l’Electrip font donc définitivement partie de l’équation », a déclaré Marc Rousseau, directeur général des opérations chez exo.



[ad_2]

journaldemontreal-borsa

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page